Procédures d'urgences et attérisage de fortune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Procédures d'urgences et attérisage de fortune

Message  CROC le Sam 23 Oct - 0:09

Moteur en panne:
En vol:
-fermer les radiateurs
-relever les volets
Planez si possible jusqu'en territoire ami, et dès que vous approchez de 1000m d'altitude ou plus bas, repérez un site d'atterrissage. S'il y a une route assez longue, vous pouvez tenter un atterrissage train sorti dessus. Sinon, posez-vous train rentré sur une zone suffisamment plate et dégagée.
A l'atterrissage:
-sortir les volets d'atterrissage suffisamment tôt pour augmenter la portance
-approche à 200km/h

Atterrissage de fortune/Amerissage:
-train rentré
-volets d'atterrissage sortis
-vitesse d'approche 190km/h
-évacuer dès que possible

Train bloqué:
**les 2 jambes:
-volets sur décollage
-lorsque le toucher est imminent, couper le moteur
-évacuer dès que possible
**une jambe est descendue, atterrissage de fortune:
-volets d'atterrissage
-rentrer le train si possible
-lorsque le toucher est imminent, couper le moteur
-faire toucher la roue qui est sortie et tenir l'avion horizontal aux ailerons
-abaisser lentement l'aile jusqu'au sol
-évacuer dès que possible, atterrissage sur aérodrome:



Moteur en feu:
-couper le moteur
*si l'appareil dispose d'extincteurs (multimoteur):
sélectionner le moteur en feu, actionner l'extincteur. Mettre l'hélice en drapeau et sélectionnez à nouveau l'autre moteur et trimmer éventuellemet pour équilibrer l'avion. Annoncez que vous rompez et rentrez sur un moteur
*monomoteur:
-obtenir de bonnes conditions d'éjection (réduire la vitesse, conserver ou acquérir de l'altitude)
-évacuer
NB: il est possible de couper l'allumage en coupant les magnétos (programmez des touches pour çà), çà peut permettre de prévenir un incendie en cas de moteur fumant menaçant de prendre feu.

Perte de pression d'huile:

-réduire les gaz pour maintenir le vol
-annoncez que vous rompez et atterrissez dès que possible

Commandes endommagées:
-ailerons: utilisez le palonnier pour faire virer l'avion et prendre du roulis ou le réduire. Le couple-moteur, suivant si vous réduisez ou augmentez les gaz, provoque également du roulis dans un sens ou l'autre. Vous pouvez vous en servir.

-gouvernail: c'est le moins gênant. Attention toutefois, sans gouvernail, il sera impossible de sortir d'une vrille éventuelle ou d'ajuster correctement un tir.

-profondeur: très délicat. Tentez tout de même de ramener votre avion dans les lignes amies et sautez. Les gaz et les volets ont un effet sur l'assiette: augmentez les gaz pour cabrer, réduisez-les pour piquer. Ne tentez pas d'atterrir.

-gaz bloqués à fond: pour éviter que votre moteur ne serre, coupez-le par intermittence et ouvrez les radiateurs en grand. Quand les températures sont redescendues, remettez-le en marche, et ainsi de suite jusqu'à arriver en territoire ami. Vous pouvez tenter un atterrissage en plané en coupant le moteur en finale.


Dernière édition par BJ=CROC le Mer 12 Aoû - 8:39, édité 2 fois

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Benvenguda al Pays - La légende de l'avion vert
avatar
CROC
Oberst
Oberst

Nombre de messages : 618
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum