Mission 1 - Reco et découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission 1 - Reco et découverte

Message  CROC le Ven 4 Juil - 19:35

Mission pour 8 Joueurs
carte : Zip_Alpen(Ouest)
type : Coopérative fictive
Année de mission : début 1944
Date lancement : Vendredi 11 Juillet de 22h10 jusqu'à 23h30
Durée : 1h20
Difficulté : facile




Contexte a écrit:Bonjour Messieurs

Vous allez servir de test pour la future escadrille JV44.
Pour cela, nous allons faire une coopération Me 262 et Fw190.

Prenez vos marques, habituez vous à vos nouveaux appareils, nous vous contacterons bientôt pour une importante mission.
Attention tout de même à ne pas aller au dessus de la Suisse, nous voudrions pas perdre de précieux Me 262

ah oui aussi, on recherche activement des fugitifs, 3 Italiens, 2 Autrichiens et 1 Allemand. Voici leurs signalements :
- 2 Italiens à bord d'une camionnette  Renault Bleu, ils sont partie de Gènova en direction du Nord Est
- 1 Italiens sur MC 202 Armée, il a décollait de Naples en direction du Nord
- 2 Autrichiens à bord d'un char volé Allemand ils sont partie en direction des Alpes, nous avons perdu toutes traces.
- 1 Allemands à pied, il porte un uniforme de Pilote et serait armé d'un Luger et d'une Kar 98

Bon vol




Appareil Disponible
4 - Me 262
BJ=Godzyla
BJ=CROC

4 - Fw 190 D9
BJ=Baraz
BJ-eagleghost
-IA
-IA


Dernière édition par BJ=CROC le Sam 19 Juil - 13:46, édité 4 fois

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Benvenguda al Pays - La légende de l'avion vert
avatar
CROC
Oberst
Oberst

Nombre de messages : 618
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 - Reco et découverte

Message  CROC le Ven 11 Juil - 22:42

Débriefing Général du Kommandant CROC
Position : Rottenflieger
Ailier : n/a
Avion : Me 262
Rôle : testeur
Objectif : tester les capacités du Me 262
 
Débriefing écrit
notre vols fut pépère malgré des soucis d'instruments, des valeurs erronées. Nous avons eu information d'un MC 202 verticale d'une basse à nous mais après 2 passage a grande vitesse, l'appareil s'est posé en catastrophe devant la piste, a-t-il eu peur de nous ? Peut être.
Sur le retour, voyant carbu allumé je me pose en premier.
 
Conclusion sur la mission
Les tests font que le Me 262 est un avion extrêmement rapide, il peut aussi bien servir de reconnaissance que d'intercepteur.
Nos canons Mk 108 promettent de lourdes pertes chez les américains et leurs B17 bien protégés.
 

Conclusion sur l'escadrille
Deux leader sans diplômes, ce n'est pas évident. Mais on fait avec ce que l'on a.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Benvenguda al Pays - La légende de l'avion vert
avatar
CROC
Oberst
Oberst

Nombre de messages : 618
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 - Reco et découverte

Message  Godzyla le Ven 11 Juil - 23:37

Débriefing de Godzyla;

Avion : Me-262
Position : Staffelführer
Ailier : Croc

Mission de test (ou guide pour les futurs pilotes de Me-262).

L'avion avait un problème au roulage, il partait sur le côté, tantôt à droite, tantôt à gauche. Il faudra voir à quoi c'est dû, si c'est un manque d'expérience sur l'avion ou des réacteurs trop sensibles aux écarts de puissance.

Lors de la mise en puissance pour le décollage, les deux réacteurs se sont arrêtés sans raison apparente, ce qui m'a surpris. Après inspection rapide des mécaniciens, j'ai pu redémarrer les réacteurs en toute sécurité et avons décollé avec mon ailier.

L'avion a un potentiel en puissance assez surprenant. Le manque de réactivité à la mise des gaz peut en surprendre plus d'un, surtout les pilotes habitués aux moteurs à pistons. En revanche, une fois l'avion lancé, il fend l'air d'une manière surprenante.

La faible accélération des réacteurs le rend vulnérable à d'éventuels ennemis car il est difficile de faire des manœuvres de combat à basse vitesse (valable pour le décollage et l'atterrissage surtout). Une fois lancé, la meilleure tactique d'attaque est le boom and zoom car sa vitesse doit surpasser celle de tous les avions alliés sans aucun doute.

Nous avons rejoint le lac D'Iseo situé à environ 230 kilomètres de la base (Secteur BE-8 ) en 31 minutes (démarrage et roulage inclus). Si on retire 5 minutes dues au roulage et au redémarrage des réacteurs (pour le cas d'un décollage sur alerte par exemple), nous avons mis 25 minutes pour rallier cet objectif. Après calcul, la vitesse moyenne est d'environ 550 km/h (depuis la phase de décollage) avec une stabilisation à une altitude de 8500 mètres.

Je pense que l'avion peut monter jusqu'à au moins 9500 mètres, voire 10000 mètres si besoin. Il montre sa capacité à voler vite et pourrait intercepter des avions ennemis en patrouille à très haute altitude rapidement.

Lors du chemin du retour, nous avons décidé de voir ce que la bête avait dans le ventre et il faut dire qu'elle m'a surpris à plusieurs reprises.
Nous avons fait une légère descente (3 m/s) pour voir la vitesse maximale de l'avion.
En premier il y a un voyant rouge qui s'allume à côté du badin (à environ 910km/h). S'il s'allume, c'est que l'avion est en survitesse. C'est une première sécurité. L'avion commence à trembler à cette vitesse.
Il y a une ligne rouge sur le cadran à 950km/h, si votre vitesse est supérieure, alors coupez les gaz rapidement sans faire caler les réacteurs et laissez-le freiner avec l'air qui passe autour de l'avion sans toucher au manche. Les commandes répondent difficilement et nous ne connaissons pas très bien le vol à plus de 1000 km/h.

Lors de la phase de décollage, nous avons constaté que la prise de vitesse est difficile. Il en va de même pour la perte de vitesse pour se poser.
Une bonne approche se fait en vent arrière à 450 km/h maximum, lors du passage en étape de base, il faut être en dessous de 350 km/h pour pouvoir sortir les trains d'atterrissage sans risque de les casser avec la vitesse.

Pour un pilote peu expérimenté, la finale débutera à 10 kilomètres (dix) du seuil de piste pour lui laisser le temps de sortir les éléments un par un pour ralentir. Le fait d'utiliser le palonnier aide légèrement au freinage .

L'avion se pose à 250 km/h, ce qui peut surprendre par rapport à un avion à pistons car il faut qu'il aie assez de vitesse pour refaire un tour si nécessaire car l'accélération n'est pas instantanée.

Hormis la panne au sol, je n'ai pas rencontré de problème en vol. Au vu de la vitesse de cet avion, le vol sur un seul réacteur devrait être possible mais cela doit nécessiter un pilotage très souple.

L'armement de cet avion reste une inconnue pour moi. Même si 4 canons de 30 mm ont un air dissuasif, il faudrait tester son potentiel en conditions réelles. Il faudrait voir si on peut tirer qu'avec 2 canons à la fois car 360 obus dans l'avion ça fait beaucoup par rapport aux avions à pistons mais ça part tout aussi vite. Cependant, les obus sont une bonne réponse pour les bombardiers Alliés qui viennent d'Afrique du Nord pour harceler notre secteur.
Je pense aussi que la Flugwaffe serait surprise de nous voir débarquer avec un avion qui serait quasi impossible à intercepter et surtout de se faire tirer dessus avec du calibre plus gros que les Bf-109 achetés ou capturés. Je serais bien tenté de le faire mais la rareté et la préciosité de cet avion me rappellent que la guerre n'est pas un jeu.


Dernière édition par BJ=Godzyla le Ven 18 Juil - 22:41, édité 1 fois

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Godzyla
Oberstleutnant
Oberstleutnant

Nombre de messages : 213
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 - Reco et découverte

Message  Baraz le Sam 12 Juil - 17:39

Débriefing du Mjr Baraz

Je commandais ce jour la schwarm de couverture des Me262, équipée de Fw190D9
Notre mission prioritaire assurer la défense des "chalumeaux" au décollage et à l’atterrissage phases de vol où ils sont tres vulnérables à la chasse ennemie.

Décollage sans histoire et montée vers 3000m avec Eaglegosht comme N°2 et2 IA en complément de Schwarm.

Eaglegosht a rapidement rencontré des ennuis de commandes de vol et je l'ai accompagné vertical base et lui est intimé l'ordre de se poser . Il a malheureusement cassé son zinc à l’atterrissage mais compte tenu de la difficluté qu'il avait à le piloter cela représente un petit exploit qui en dis long sur ses capacités de pilote...Le principal est bien qu'il s'en soit sorti sain et sauf!

Rien à signaler de particulier, après le départ des Me262 et le poser acrobatique d'Eagle....nous avons orbité sur zone le long de la frontière Suisse, puis tenté en vain d'intercepter le Macchi 202 qui avait été signalé et qui a fini par se poser au Nord Est de notre secteur.

Repris notre position de couverture juste avant que les 262 se présentent à l'atterrissage.

Seul bémol j'ai coincé mes volets en position intermédiaire lors de mon propre atterrissage qui compte tenu de la vitesse élevée du Focke Wulf dans cette configuration de vol...m'a procuré quelques frayeurs....mais tout c'est bien passé en finale...Retour au parking sans autres problèmes.

Mission réussie. Smile 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Bon Vol à Tous !
BARAZ

avatar
Baraz
Feldwebel
Feldwebel

Nombre de messages : 132
Age : 56
Localisation : St Maximin
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mission 1 - Reco et découverte

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum