Les circuit interne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les circuit interne

Message  CROC le Mar 6 Oct - 20:22

Circuit de Refroidissement

Un circuit de refroidissement est une tuyauterie permettant de refroidir les moteurs à pistons, ils sont de plusieurs types, par air, par eau ou par huiles.
La plupart des moteur allemand de la seconde guerre mondial excepté les moteur en étoile sont refroidit par eau.

Le circuit de refroidissement essaye de fonctionner à la température de 100°C à toutes les altitudes.

Une sonde électrique de température est intégrée entre le moteur et le radiateur, et est utilisée pour vérifier la température.
Une température appropriée est requise dans le circuit de refroidissement afin de prévenir toutes formations de vapeurs non souhaitées. Toutes celles apparaissant sont isolées dans le séparateur de
vapeur  d’air  de  la  pompe  de  refroidissement  puis  envoyées  vers  le  réservoir  du  circuit  de refroidissement secondaire où elle sont condensées.
Cependant,  si  la  limite d’ébullition  dans  le  réservoir  de  refroidissement  est  dépassée,  la  pression commence à monter et risque de faire exploser le réservoir.
En conséquence, les jauges de température et de pression doivent être vérifiées avec attention pour éviter la surchauffe et de possibles dommages sur le moteur.

Afin d’éviter toute pression excessive, le circuit de refroidissement possède une soupape pressurisée de régulation qui maintient une pression constante à de hautes altitudes via l’évaporation du liquide de refroidissement contenu dans le réservoir du même nom.

Attention, les avions à moteur en étoile ne possède pas de circuit de refroidissement car les cylindres sont directement en contact avec l'air extérieur. Il faudra être plus vigilent sur le cadran de pression.




Circuit d’huile
Le circuit d'huile est aussi un système de tuyauterie mais qui permet de lubrifié les différents composants du moteur pour que les efforts mécaniques n'endommagent pas le moteur.
De plus l'huile doit être refroidit par des systèmes à air, à eau ou échangeur thermiques (plaque permettant d'échanger la température de l'huile avec un autre milieu froid)

Deux jauges sont installées sur le tableau de bord du cockpit.
La jauge de température d’huile surveille le circuit dans une fourchette de températures en exploitation normale de 110...130°C (min – 40°C, – max – 135°C).
La jauge de Pression Huile/Carburant qui surveille le circuit d’huile dans une fourchette de pression en exploitation normale de 5 – 11kg/cm2





Circuit à Oxygène

Le circuit à oxygène est la tuyauterie permettant au pilote de respiré au dessus des 3000m d'altitude, elle doit être propre et sous pression admissible pour un humain.

Le circuit à oxygène se compose d’une soupape d’alimentation installée dans le cockpit avec son instrument de contrôle, un régulateur avec un tube à oxygène, des conduites à hautes pressions
accompagnées de la jauge de pression, et un ensemble de bouteilles sphériques situées souvent dans la queue de l’appareil qui contiennent l’oxygène.
Les bouteilles sont séparées dans des circuits différents pour plus de sécurité.

le régulateur permet au pilote de ne pas respiré trop rapidement l'oxygène lui évitant ainsi d'être saoul. On peut la voir s’activer quand le pilote inspire et expire.
La jauge de pression est un indicateur aussi bien de quantité que de maintient des bonnes conditions de l'oxygène.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Benvenguda al Pays - La légende de l'avion vert
avatar
CROC
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum