SdKfz 200 à 299 // Véhicules Blindés Légers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SdKfz 200 à 299 // Véhicules Blindés Légers

Message  CROC le Sam 21 Jan - 15:46

Les chars ne sont pas toujours la solution lors d'un conflit, car trop lourd ou trop encombrant. De même un utilitaire ne peut déposer des renfort en milieu hostile.
C'est pour ça que les armées utilisent les VBL, Véhicules Blindés Légers, ils sont un mixte entre les chars et les utilitaires et sont utilisé dans beaucoup de missions que les deux premiers ne peuvent remplir efficacement.

on y trouve dans cette catégorie

Transports de troupes blindés et véhicules de soutien

  • SdKfz 250
  • SdKfz 251
  • SdKfz 252
  • SdKfz 253
  • SdKfz 254
  • SdKfz 280




Automitrailleuses & Autoblindées


  • SdKfz 221
  • SdKfz 222
  • SdKfz 223
  • SdKfz 231
  • SdKfz 232
  • SdKfz 233
  • SdKfz 234
  • SdKfz 247
  • SdKfz 260
  • SdKfz 261






Dernière édition par BJ=CROC le Sam 21 Jan - 15:56, édité 1 fois
avatar
CROC
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Transports de troupes blindés et véhicules de soutien

Message  CROC le Sam 21 Jan - 15:46

SdKfz 250

Le SdKfz 250 (Sonderkraftfahrzeug 250) était un half-track blindé léger, ressemblant au plus grand SdKfz 251, utilisé par la Wehrmacht.
Vus de face, les deux véhicules se ressemblaient beaucoup et étaient difficiles à distinguer.
Le 250 avait quatre axes de roues en contact avec le sol alors que le 251 en avait six ; le 250 ne pouvait emporter qu'une tonne de charge quand le 251 pouvait emporter une charge de trois tonnes ;
enfin le 250 transportait 6 hommes tandis que le 251 pouvait emmener 12 hommes, conducteurs compris.

Le véhicule fut utilisé dans une grande diversité de rôles tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Le SdKfz 250 de base était utilisé comme un transport blindé pour les unités de reconnaissance, transportant des sections d’éclaireurs. Sur la version de base, étaient habituellement montées une ou deux mitrailleuses MG34.
Par la suite, d’autres variantes du véhicule furent pourvues de canons de 20 mm, 37 mm et même de 75 mm pour soutenir les SdKfz plus légèrement armés (voir ci-dessous).

Plusieurs versions destinées à des usages particuliers furent mises en service au début de la guerre. Le 250/3 et le 250/5 étaient des véhicules de commandement, disposant de moins de sièges mais équipés de radios à longue portée. Ces véhicules étaient utilisés par les commandants de bataillons ou des officiers d’un rang supérieur comme véhicules de commandement personnel, le plus célèbre étant le 250/3 utilisé par Erwin Rommel au cours de la guerre du désert.

Versions :
  • SdKfz 250/1 leichter Schützenpanzerwagen : Transporteur de troupes standard.
  • SdKfz 250/2 leichter Fernsprechpanzerwagen : Pourvu d’un équipement de pose de câble
  • SdKfz 250/3 leichter Funkpanzerwagen : Véhicule de commandement, pourvu d’un équipement radio et d’une antenne aérienne en cadre de lit
  • SdKfz 250/4 :
  • SdKfz 250/4 leichter Truppenluftschützenpanzerwagen: Version antiaérienne équipée d’une double mitrailleuse MG34. Cette version ne fut jamais mise en production.
  • SdKfz 250/4 leichter Beobachtungspanzerwagen : Véhicule d’observation pour un détachement de Sturmgeschütze.
  • SdKfz 250/5 leichter Beobachtungspanzerwagen: Version de commandement avec équipement radio supplémentaire
  • SdKfz 250/6 leichter Schützenpanzerwagen : Transporteur de munitions pour canons d’assaut
  • SdKfz 250/6 Ausf. A : transportait 70 obus destinés au canon StuK 37 L/24 de 75 mm
  • SdKfz 250/6 Ausf. B : transportait 60 obus destinés au canon StuK 40 L/48 de 75 mm
  • SdKfz 250/7:
  • SdKfz 250/7 leichter Schützenpanzerwagen (schwerer Granatwerfer) : Équipé d’un mortier de 80 mm
  • SdKfz 250/7 leichter Schützenpanzerwagen (Munitionsfahrzeug): Transporteur de munitions, transportait 60 obus destinés au mortier de 80 mm
  • SdKfz 250/8 leichter Schützenpanzerwagen (7,5 cm) : Version de support d’infanterie armée d’un canon KwK 37 L/24 de 75 mm et d’une mitrailleuse MG34
  • SdKfz 250/9 leichter Schützenpanzerwagen (2 cm): Version de reconnaissance équipée d’un canon à haute cadence de tir KwK 38 de 20 mm avec une mitrailleuse coaxiale MG34 ou MG42 dans une tourelle basse, à dessus découvert, identique à la voiture blindée SdKfz 222 ou SdKfz 234/1
  • SdKfz 250/10 leichter Schützenpanzerwagen (3,7 cm PaK) : Véhicule de chef de patrouille de reconnaissance équipé d’un canon PaK 35/36 de 37 mm. Il s’agit du même canon que celui qui était utilisé en tant que modèle tracté au début de la guerre. Il ne disposait en principe pas d’un bouclier de protection et s’il en avait un, il s’agissait d’un petit.
  • SdKfz 250/11 leichter Schützenpanzerwagen (schwere Panzerbüchse 41) : Véhicule équipé du canon anti-char sPzB 41 de 28 mm et d’une mitrailleuse MG34.
  • SdKfz 250/12 leichter Messtruppanzerwagen : Véhicule d’observation d’artillerie.
  • SdKfz 252 leichter gepanzerter Munitionskraftwagen : transporteur de munitions pour Sturmgeschütz
  • SdKfz 253 leichter gepanzerter Beobachtungskraftwagen : Véhicule d’observation avancée d’artillerie, équipé d’une caisse complètement fermée et de radios d’artillerie.



SdKfz 251

Le Sonderkraftfahrzeug 251 (SdKfz 251) était un véhicule blindé allemand semi-chenillé de combat, qui fut produit tout au long du conflit.
Sa classification dans la Heer correspond à Schützenpanzer (Véhicule de combat d'infanterie).
Il était essentiellement destiné à équiper les Panzerdivisions et les unités de Panzergrenadieren et partageait de nombreux éléments mécaniques avec le SdKfz 7.

L’idée initiale était de disposer d’un véhicule qui pouvait transporter un peloton d’infanterie au champ de bataille en le protégeant des armes légères de l’ennemi et offrait également une certaine protection contre l’artillerie. L’absence de toit signifiait que l’équipage restait malgré tout vulnérable, particulièrement aux obus explosifs et aux éclats. Il existait quatre versions (A-D) avec de nombreuses variantes.
Les deux premières versions furent construites à un nombre réduit d’exemplaires. La version C fut construite en plus grand nombre, mais constituait toujours un véhicule complexe à assembler, notamment en raison de ses nombreuses plaques de blindage inclinées qui devaient donner une protection acceptable contre les tirs d’armes légères. La version D était d’une conception nettement plus simple et peut être facilement identifiée grâce à son arrière en une seule pièce inclinée et des portes plates.

Bien que conçu pour manœuvrer en conditions tout-terrain, ce véhicule était toutefois sujet à certaines limitations dans ses évolutions parce que les roues avant n’avaient pas de motricité.
La version standard du transporteur de troupes était équipée d’une mitrailleuse MG34 ou MG42 de 7,92 mm montée à l’avant du compartiment ouvert, au-dessus et derrière le conducteur. Une seconde mitrailleuse était généralement montée sur l’arrière en disposition de tir anti-aérien.

Variantes

Il y eut 22 variantes officielles de ce véhicule, sans compter les transformations et aménagements effectués sur le terrain par les troupes :

  • SdKfz 251/1 – Transport d'infanterie blindé standard. Possibilité d'équiper les véhicules de lances-roquettes (appelés Wurfrahmen 40) latéraux (6 par engin) tirant des roquettes « Wurfkörper » de 280 ou 320 mm. Certains véhicules furent dotés de l’équipement de vision nocturne « Falcke » (littéralement « faucon »).
  • SdKfz 251/2 – Transporteur de mortier de 81 mm
  • SdKfz 251/3 – Véhicule de communication avec équipement radio supplémentaire pour les besoins du commandement
  • SdKfz 251/3 I avec radios FUG8 et FUG5
  • SdKfz 251/3 II avec radios FUG8 et FUG5
  • SdKfz 251/3 III avec radios FUG7 et FUG1
  • SdKfz 251/3 IV avec radios FUG11 et FUG12 (pourvu d’une antenne télescopique de 9 m)
  • SdKfz 251/3 V avec radio FUG11
  • SdKfz 251/4 – Tracteur de canon. Utilisé avec le canon PaK 38 de 50 mm, PaK 40 de 75 mm et l’obusier léger de campagne de 105 mm
  • SdKfz 251/5 – Véhicule d’assaut du génie avec bateaux gonflables et pontons
  • SdKfz 251/6 – Véhicule de commandement (connu sous le nom de Kommandopanzerwagen) équipé de tables à cartes et de matériel de chiffrement
  • SdKfz 251/7 – Pionierpanzerwagen. Autre véhicule d’assaut du génie équipé pour transporter des pontons sur ses flancs
  • SdKfz 251/8 – Ambulance blindée
  • SdKfz 251/9 – Véhicule équipé d’un canon KwK 37 L/24 de 75 mm à basse vélocité, surnommé « Stummel » (littéralement « le mégot », à cause de la longueur de son canon)
  • SdKfz 251/10 – Véhicule équipé d’un canon anti-char PaK 36 de 37 mm
  • SdKfz 251/11 – Véhicule destiné à la pose de lignes téléphoniques
  • SdKfz 251/12, 13, 14 et 15 – Véhicules spécialisés destinés à l’artillerie
  • SdKfz 251/16 – « Flammenpanzerwagen ». Équipé de deux lance-flammes et initialement d’un autre lance-flammes placé à l’arrière, détachable mais néanmoins connecté au véhicule, destiné à être utilisé par l’infanterie débarquée. Cet équipement s’ajoutait à la mitrailleuse MG34 standard.
  • SdKfz 251/17 – Véhicule de lutte anti-aérienne pourvu d’un canon de Flak 30 ou Flak 38 de 20 mm
  • SdKfz 251/18 – Véhicule d’observation d’artillerie
  • SdKfz 251/19 – Véhicule pour échange téléphonique
  • SdKfz 251/20 – Véhicule porteur d'un projecteur infrarouge pour l'observation de nuit.
  • SdKfz 251/21 – « Flakdrilling ». Véhicule équipé de canons MG151 triples ; les premières versions étaient des mitrailleuses lourdes MG 151/15 de 15 mm, plus tard remplacées par des canons MG 151/20 de 20 mm de la Luftwaffe. Le « Flakdrilling » pouvait être utilisé contre des cibles aériennes aussi bien que terrestres.
  • SdKfz 251/22 – Véhicule équipé d’un canon anti-char PaK 40 de 75 mm
  • OT-810 – Version produite en Tchécoslovaquie par les entreprises Praga et Tatra. Cette version disposait d’un moteur diesel refroidi par air et d’un toit blindé amovible au-dessus du compartiment réservé à l’équipage. Ce toit blindé pouvait être remplacé par un treillis métallique que recouvrait une bâche. Le véhicule était surnommé la « vengeance de Hitler ».



SdKfz 252

Le SdKfz 252 leichter Gepanzerte Munitionskraftwagen était un half-track blindé léger utilisé par la Wehrmacht comme transporteur de munitions au cours de la bataille de France.

Les SdKfz 252 furent fournis aux batteries de Sturmartillerie (artillerie d’assaut) n° 640, 659, 660 et 665 qui étaient localisées en France.


SdKfz 253

Le SdKfz 253 (Leichter Gepanzerter Beobachtungskraftwagen) était un halftrack d’observation d’artillerie allemand qui était utilisé par des observateurs avancés d’artillerie pour accompagner des chars ou des unités d’infanterie motorisées. Le véhicule appartenait en fait à la famille des SdKfz 250 dont il était une version destinée à une utilisation particulière.

Son apparence était similaire à celle du SdKfz 250, mais la caisse du SdKfz 253 était complètement fermée.
Demag/Wegman fabriqua 285 véhicules de ce type entre 1940 et 1941.

SdKfz 254

Le SdKfz 254 (Sonderkraftfahrzeug 254) était un halftrack de reconnaissance allemand à traction intégrale utilisé par la Wehrmacht.

Il fut conçu et développé sous le nom de RK-7 à partir de 1936 par la firme Saurer en tant que tracteur d’artillerie pour l’armée autrichienne. Après des tests concluants en 1937, l’armée autrichienne passa commande et les véhicules furent mis en production en 1938. Douze tracteurs avaient été construits au moment de l’Anschluss en 1938.

La production se poursuivit après l’annexion de l’Autriche à l’Allemagne. Les enregistrements montrent qu’un total de 140 exemplaires furent construits. La nouvelle désignation donnée par les allemands à ce véhicule était SdKfz 254. Le véhicule avait un moteur diesel et présentait la particularité de disposer d’un double train de roulement. Les roues étaient baissées pour un usage routier et relevées pour faire place aux chenilles en cas d’utilisation en tout-terrain. Un certain nombre de ces véhicules furent utilisés par l’Afrikakorps en tant que véhicules d’observation après avoir été équipés d’une radio et d’une antenne.

SdKfz 280

en cours de recherche


Dernière édition par BJ=CROC le Mer 1 Fév - 13:31, édité 2 fois
avatar
CROC
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Automitrailleuses & Autoblindées

Message  CROC le Sam 21 Jan - 15:46

SdKfz 221, 222 et 223  

Les Sdkfz 221, 222 et 223 ou nommé aussi Leichter Panzerspähwagen (véhicule de reconnaissance faiblement blindé) désigne une série de blindés à roues utilisés par la Wehrmacht et produits de 1935 à 1944.
Ils furent développés par Eisenwerk Weserhütte. Les châssis étaient construits par la firme Auto Union, ils étaient assemblés par les sociétés F. Schichau et Maschinenfabrik Niedersachsen. Le châssis de base était en fait un dérivé du sPkw I Horch 801.

Utilisé par les Aufklärungs-Abteilung (bataillons de reconnaissance) des divisions de Panzer, il convenait à l’utilisation sur terrains avec route comme en Europe de l’ouest. Ses roues l’handicapaient lors de ses virées en tout-terrain, comme en URSS ou en Afrique du Nord. Sur ces fronts, ils furent remplacés par les semi-chenillés SdKfz 250.

  • La 221 était le modèle de base et la première grande série. Armé d’une seule mitrailleuse MG 34 de 7,92 mm, équipage de 2 personnes et transmission intégrale.
  • La 222 est équipée du canon mitrailleur 2-cm KwK 30 L/55 et d’une MG 34 coaxiale. L’équipage est de 3 hommes, certaines versions furent équipées du canon anti-char de 28 mm. Deux prototypes reçurent un canon de 50 mm à des fins de tests mais jamais commandés en grande série.
  • La 223 est une version emportant un équipement et une antenne radio améliorés, armée identiquement à la version 221 et produite en 500 exemplaires.



SdKfz 231


SdKfz 232


SdKfz 233


SdKfz 234


SdKfz 247


SdKfz 260


SdKfz 261


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Benvenguda al Pays - La légende de l'avion vert
avatar
CROC
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SdKfz 200 à 299 // Véhicules Blindés Légers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum