Barkhorn Gerhard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Barkhorn Gerhard

Message  Flagada le Dim 19 Fév - 20:37

Gerhard Barkhorn




Tien donc ! Il a un petit air de ressemblance à quelqu'un que je connais, ne serait ce pas CROC ?

Gerhard "Gerd" Barkhorn (20 mars 1919 - 8 janvier 1983) a été le second meilleur combattant de tous les temps après Erich Hartmann, pilote de la Luftwaffe. Barkhorn rejoint la Luftwaffe en 1937 et complète sa formation en 1939.

Barkhorn a volé sur ses premières missions de combat en mai de 1940, pendant la bataille de France et puis pendant la bataille d' Angleterre sans abattre n'importe quel avion. Sa première "victoire" est venue en juillet 1941 et son total a augmenté constamment contre l'opposition soviétique. En mars 1944, il reçoit la troisième décoration la plus élevée de la Wehrmacht, quand il reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer avec des feuilles de chêne et des épées pour 250 victoires aériennes. Bien qu'il soit le deuxième plus grand pilote dans l'histoire de l'aviation, Barkhorn n'a pas reçu les Diamants à sa Croix de Chevalier avec Feuilles de Chêne et Épées après avoir réalisé sa 300ème victoire le 5 janvier 1945.

Barkhorn a effectué 1104 sorties de combat et a été crédité de 301 victoires sur le front de l'Est contre la Force aérienne rouge soviétique pilotant le Messerschmitt BF-109 et le Focke-Wulf FW-190D-9. Il a volé avec le célèbre Jagdgeschwader 52 (JG 52), aux côtés de ses compagnons Hartmann et Günther Rall, et Jagdgeschwader 2 (JG 2). Moins de deux semaines plus tard, il quitta la JG 52 sur le front de l'Est et rejoignit Jagdgeschwader 3 (JG 3), défendant l'Allemagne de l'attaque aérienne alliée occidentale.

Barkhorn s'est rendu aux Alliés occidentaux en mai 1945 et a été libéré plus tard pendant cette année. Après la guerre Barkhorn a rejoint l'armée de l'air allemande de la Bundeswehr, servant jusqu'en 1976. Le 6 janvier 1983, Barkhorn a été impliqué dans un accident de voiture avec son épouse Christl. Elle mourut instantanément et Gerhard mourut deux jours plus tard, le 8 janvier 1983.

Jeunesse et carrière


Barkhorn est né le 20 mars 1919 à Königsberg dans l'Etat Libre de Prusse de la République de Weimar. Il était l'un des quatre enfants de Stadtbauoberinspektor (Inspecteur de design urbain) Wilhelm et son épouse Thérèse. Barkhorn avait deux frères, Helmut et Dieter, et une sœur Meta.

Barkhorn a fréquenté le Wilhelms-Gymnasium, un lycée, où il a obtenu son diplôme Abitur. Après son service obligatoire Reichsarbeitsdienst (service de travail du Reich) Barkhorn a rejoint le service militaire dans la Luftwaffe du Troisième Reich en Novembre 1937 en tant que Fahnenjunker (Cadet). Il a commencé son entraînement de vol en mars 1938.

La Seconde Guerre mondiale en Europe a commencé le vendredi 1er septembre 1939 quand les forces allemandes ont envahi la Pologne et Barkhorn a été choisi pour la formation de pilote de chasse spécialisée. À la fin de sa formation, il a commandé en tant que Leutnant (Second Lieutenant) et a été posté au 3. Staffel (3ème escadron) dans la Jagdgeschwader 2 "Richthofen" (JG 2). Cette unité avait une vieille tradition et a été nommée d'après le pilote de chasse de la Première Guerre mondiale Manfred von Richthofen. Il a été entraîné en vol par Franz Stigler, qui deviendra plus tard un as de Luftwaffe lui-même. Il a ensuite été transféré au 6. Staffel (6e escadron) du Jagdgeschwader 52 (JG 52-52e Escadre de chasse) le 1er août 1940.

La Seconde Guerre mondiale


Barkhorn a fait ses premières sorties de combat sur la Belgique et la France pendant la bataille de la France et plus tard au-dessus du sud de l'Angleterre pendant la bataille d'Angleterre, combattant sur le Messerschmitt BF-109E. Le 1er août 1940, Barkhorn fut transféré au 6./Jagdgeschwader 52 (JG 52). Il n'a pas eu de succès, bien qu'il ait effectué quelques 21 sorties de combat et ait été abattu dans la Manche le 29 octobre par des chasseurs de la RAF. Peu de temps après, il a été récompensé par les Eisernes Kreuz erster Klasse (Croix de fer de première classe). Dans le Staffel, il a volé aux côtés d'un autre pilote prometteur, Hans-Joachim Marseille.

Front de l'Est


En 1941, JG 52 a été transféré à l'est et a participé à l'opération Barbarossa, l'invasion de l'Union soviétique, le 22 juin 1941. Par la suite, Gerhard Barkhorn a marqué sa première victoire en abattant un bombardier DB-3 de la Force aérienne rouge le 2 juillet, volant pour sa 120ème sortie de combat. En novembre son compte a atteint 10 victoires et il a été promu à Oberleutnant le 11 novembre 1941.

Le 21 mai 1942, Barkhorn fut nommé Staffelkapitän de 4./JG 52. Il a continué à ajouter à son score au cours de la prochaine année, jusqu'au 19 Juillet quand il est devenu "l'as du jour" en abattant six avions dans son BF-109F. Il a été blessé le 25 juillet et mis hors de combat pendant deux mois, retournant au combat en octobre. En juillet 1942, Barkhorn avait détruit 30 avions soviétiques. Le 23 août, il a reçu la Croix de chevalier de la Croix de fer (Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes) pour avoir abattu un total de 59 avions. Après une pause de deux mois hors du front, il est retourné à l'action début octobre. Le 19 décembre 1942, Barkhorn avait élevé son score à 101 victoires. Ce jour-là, il est devenu le 32ème pilote de la Luftwaffe à marqué le siècle. Le 9 janvier 1943, Barkhorn a réclamé sa 105e victoire. Ses victimes comprenaient le lieutenant Vasiliyev et le héros de l'Union Soviétique Podpolkovnik Lev Shestakov du 236 IAP Fighter Regiment. Barkhorn a bombardé leurs chasseurs Yakovlev Yak-1 jusqu'à ce qu'ils prennent feu. Les deux pilotes ont survécu. Barkhorn a reçu des feuilles de chêne à sa croix de chevalier le 11 janvier 1943.

Barkhorn, aujourd'hui Hauptmann, a été nommé Gruppenkommandeur de II./JG 52 le 1er septembre 1943. Le 5 septembre, il a abattu le héros de l'Union soviétique et le chasseur soviétique Nikolay Klepikov, un as avec 10 victoires personnelles et 32 ​​victoires partagées. Cela a été contrebalancé par la perte de l'as du II./JG 52 Oberleutnant Heinz Schmidt (173 victoires). Les deux Lavochkin La-5s abattus par Barkhorn étaient ses 165e et 166e victoires aériennes. Barkhorn a atteint la marque 200 le 30 novembre 1943. Cette réalisation a été mentionnée dans le Wehrmachtbericht, un rapport radio de propagande, la première de deux mentions de ce genre, le 2 décembre 1943. La principale unité de combat allemande couvrant la Crimée et Kuban était son II./JG 52 et dans les trois mois entre décembre 1943 et le 13 février 1944 l'unité a réclamé 350 victoires, dont 50 ont été réclamées par Barkhorn personnellement. Le 13 février 1944 il a atteint 250 victoires, incitant un prix étant mis sur sa tête par la Force aérienne Rouge. Il avait réclamé 15 victoires en septembre, 23 en novembre et 28 en décembre, dont sept seulement le 28 décembre.

Le 2 mars 1944, il a reçu les épées à sa croix de chevalier. Il a assisté au mariage de son compatriote Erich Hartmann. Barkhorn a été promu major le 1 mai 1944. Le 31 mai, sur 273 victoires, il a été abattu par un P-39 Airacobra Russe. Volant pour sa sixième mission de ce jour, il a intercepté des bombardiers soviétiques mais n'a pas remarqué les combattants d'escorte. Son BF-109G-6 a été gravement endommagé et malgré de graves blessures à son épaule droite et à sa jambe, il a réussi à s'écraser derrière ses propres lignes, mais a été hospitalisé pendant quatre mois. Il n'a pas été possible d'identifier le pilote soviétique qui l'a abattu, mais ce n'était pas, comme le suggèrent certaines sources, l'as soviétique Aleksandr Pokryshkin qui n'était pas dans la région à l'époque.

Finalement revenir à son unité, les dommages psychologiques et le stress du combat sont apparus sur Barkhorn; Assis dans son habitacle il devait surmonter son inquiétude, et même en volant avec l'avion amical derrière lui il ressentait une crainte intense. Il a fallu plusieurs semaines pour lui de surmonter cette condition. De retour au combat en octobre, il a réclamé sa 275e victoire le 14 novembre. Au cours des prochaines semaines, Barkhorn a ajouté 26 autres victoires, marquant sa 301e victoire (et finale) le 5 janvier 1945.

Défense du Reich


Le 16 janvier 1945, Barkhorn fut nommé Geschwaderkommodore à Jagdgeschwader 6 (JG 6), une unité chargée de défendre le Reich et équipée du Focke-Wulf FW-190D. Barkhorn dirigea cette unité jusqu'à la fin de Mars 1945. Pendant ses dix semaines de tenue comme Geschwaderkommodore de la JG 6, il n'a pas réclamé des victoires aériennes. La JG 6 était une unité composée principalement de nouvelles recrues et d'anciens pilotes de BF-110; Elle a subi de lourdes pertes contre les flottes aériennes américaines. Barkhorn n'a pas duré longtemps dans cette position et a été forcé de prendre une absence médicale en raison de sévères contraintes physiques et mentales.

Après son hospitalisation Barkhorn a été invité par Adolf Galland à rejoindre l'élite Jagdverband 44 (JV 44-44e Détachement de chasse) volant sur l'avion à réaction et chasseur Messerschmitt Me-262. Il a volé sur le Me-262 sur le front occidental difficilement et il n'a pas marqué aucune victoire pendant cette période. Le 21 avril 1945, il a volé pour sa 1104e et dernière mission. Un des moteurs de son avion s'éteignit alors qu'il approchait d'une formation de bombardiers ennemis et il fut forcé de faire un atterrissage d'urgence. Alors qu'il s'approchait de l'aérodrome, son avion a été attaqué par plusieurs chasseurs North-American P-51 Mustang. Barkhorn a réussi à atterrir avec son avion brûlant, bien qu'il ait reçu une légère blessure à la suite de cette action lorsque la verrière du cockpit qui sur le Me-262A s'ouvre sur tribord, comme un BF-109 en fait, s'est claqué sur lui avant l'atterrissage. Pris prisonnier par les alliés occidentaux alors qu'il était encore à l'hôpital, il a été libéré de la captivité alliée en septembre 1945.

Barkhorn a remporté 301 victoires en 1104 sorties opérationnelles. Son total comprenait 110 chasseurs Yak, 87 chasseurs LaGG, 21 Il-2 et 12 bombardiers moyens bimoteurs. Il a été abattu 9 fois, renfloué une foi et a été blessé 3 fois.

Vie et service postérieurs


Barkhorn, après avoir été libéré comme prisonnier de guerre, a trouvé du travail dans l'industrie automobile. Après la décision du Cabinet d'Allemagne de réintégrer la République fédérale d'Allemagne, Barkhorn se joint au service militaire de la Bundesluftwaffe en 1956. Du 1er avril 1957 au 31 décembre 1962, il commande le Jagdbombergeschwader 31 "Boelcke" (JaBoG 31). En 1964 il a été affecté au personnel de Luftwaffen-Erprobungskommando (commandement d'essai de force aérienne) tenant le rang d'Oberst.

Barkhorn a été promu général de brigade en 1969 et général major en 1973. Il a occupé le poste de chef d'état-major de la deuxième force aérienne tactique alliée, une formation militaire de l'OTAN sous les forces aériennes alliées en Europe centrale. Il a pris sa retraite du service actif le 30 septembre 1975.

Le 6 janvier 1983, lors d'une tempête hivernale sur une autoroute près de Cologne, lui et sa femme Christl ont été impliqués dans un accident de voiture. Sa femme est morte instantanément et Barkhorn, sans reprendre conscience, est décédé à l'hôpital de Frechen / Cologne le 8 janvier 1983. Ils ont été enterrés à Tegernsee, en Bavière.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 536
Age : 36
Localisation : Fleury sur Orne
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum