Kampfgeschwader 40 (KG 40)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kampfgeschwader 40 (KG 40)

Message  Flagada le Ven 24 Fév - 11:58

Kampfgeschwader 40 (KG 40)


Le Kampfgeschwader 40 (KG 40) était un escadron de bombardiers moyens et lourds de la Luftwaffe pendant la Seconde Guerre mondiale et le principal escadron de patrouille maritime de toute taille de la Luftwaffe pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est surtout connu comme l' escadron ayant le plus utilisé le Focke-Wulf FW-200 Condor, un bombardier de patrouille maritime. L'escadron a souffert de la faible production et livraison des bombardiers FW-200 et du détournement répété de ses avions à capacité long-courrier pour remplir des fonctions de transport dans divers théâtres, péférés surtout pour les opérations de transport aérien pour approvisionner les forces encerclées dans la bataille de Stalingrad . Plus tard pendant la guerre, le KG 40 utilisera avec plusieurs autres escadrons, le bombardier lourd Heinkel He-177A.

Service opérationnel


L'escadron a été formé en Juillet 1940, à Bordeaux-Merignac sous le contrôle du commandant de l'air de l'Atlantique. L'escadron a fait des missions de reconnaissance dans l'Atlantique Nord à la recherche de convois alliés et ont rapporté leurs résultats à la Marine. Le 26 Octobre 1940, le Lieutenant Bernhard Jope a bombardé le paquebot ''Empress of Britain'' de 42000 tonnes, le navire étant plus tard coulé par un U-32. Entre Août 1940 et Février 1941, l'escadron a coulé plus de 343000 tonnes de navires. Le Fw 200C-2 était le modèle le plus disponible et avait des racks pour des bombes SC 250 ou des réservoirs standards de carburant largables de 300 litre à la place des bombes pour des patrouilles à plus longue distance.

Le 9 Février 1941, cinq Focke-Wulf FW-200 Condor du I / KG 40 en coopération avec le croiseur lourd de l'Admiral Hipper et d'un U-37 ont attaqué le convoi britannique HG 53. Le convoi a perdu le cargo norvégien Tejo de 967 tonnes et les cargos britanniques Jura, Dagmar I, Varna, et 2490 tonnes de marchandise par des attaques aériennes.

Avec le manque d'appareils à long rayon d'action pour couvrir les convois et contrer le KG 40 au milieu de l'année 1941, les Alliés ont convertis plusieurs navires marchands en navires CAM, avec des catapultes pour des avions d'escorte comme un palliatif d'urgence jusqu'à ce que les porte-avions d'escorte de la Royal Navy soit suffisamment disponibles. Le navire CAM qui était équipé d'une catapulte propulsée par fusée lançant un seul Hawker Hurricane, surnommé un "Hurricat" ou "Catafighter". Les équipages du KG 40 ont ensuite été priés de cesser les expéditions pour attaquer et éviter le combat afin de préserver leur nombre. Leur objectif est de localiser les convois cachés et de les signaler continuellement par radio, leurs compositions et si ils changent de cap pour permettre à la Marine de diriger les «meutes de loups» de sous-marins afin d'intercepter et engager.

Le 18 Juillet 1941, le FW-200C avec le code ''F8 + AB'' (l'équipage du Hpt. Fritz Fliegel) a été perdu sous le feu des tirs d'un Hurricane catapulté d'un navire. Le 3 Août 1941, le ''F8 + CL'' du 3.Staffel a été endommagé dans un combat avec un autre Hurricane, piloté par le lieutenant R. Everett RNVR lancé par le HMS Maplin qui s'est écrasé en France avec deux morts et un blessé à bord. Le 1er Novembre 1942, le SS Empire Heath du convoi HG-91 a lancé son Sea Hurricane piloté par F / O Norman Taylor DFM pour chasser le Focke-Wulf FW-200C ''F8 + DS'' du 7./KG 40. L'avion piloté par l'Oberleutnant Arno Gross a piqué vers le bas, sans aucun survivant.

À la fin de 1943, le rôle principal de tout les Kondor du KG 40 était d' interdire les convois alliés en provenance de Gibraltar, dont le départ était habituellement rapporté par des agents allemands en Espagne. Les avions décollaient à 4, s'envoler vers un point initial au niveau de la mer et se mettaient en formation serrée, avant de se déployer pour voler sur des pistes parallèles à environ 25 miles (40 km) de distance, ils grimpaient périodiquement à 1000 pieds (300 m) et faisaient un large circuit pendant qu'ils fouillaient pour explorer en utilisant leur radar FuG 200 Hohentwiel à faible bande UHF ASV. Lorsqu'il y avait un contact, l'avion envoyait les détails du convoi et sa direction. Et si possible, il faisait des attaques à la bombe à partir d'une altitude minimale de 9000 pieds (2700 m).

Après l'invasion alliée en Normandie, le KG 40 a subi de lourdes pertes pendant les attaques sur les plages du débarquement. En Octobre 1944, le KG 40 a été transféré en Allemagne pour se convertir sur l'avion de chasse Messerschmitt Me-262. Cela n'a jamais eu lieu et l'unité a été dissoute le 2 Février 1945.



Focke-Wulf FW-200 du 1.Staffel/KG 40


Variantes du Focke-Wulf FW-200 utilisées par le KG 40


Bien que le FW-200 qui fut le plus lourd bombardier de la force aérienne, la charge de bombe était seulement de 2000 livres (910 kg). L'avion était un avion converti, et n'a pas été conçu pour résister à des dégâts. Ils étaient tenus par les meilleurs diplômés des écoles de formation de bombardiers, et supervisés par d'anciens pilotes de la Lufthansa déjà expert à longue distance de vol par navigation à l'estime. Le nombre d'appareils disponibles était insuffisant pour patrouiller efficacement dans les environs des îles britanniques. La production mensuelle de quatre ou cinq avions à peine compensé les pertes opérationnelles. Le nombre de fw-200s réparables pourrait souvent être compté sur les doigts d'une main. Cela a été l'occasion pour la patrouille maritime d’être plus efficace en étant passée sur le He-177 conçu à cet effet et qui était plus disponible.

La version initiale de reconnaissance de production fourni à l'unité était le Fw-200C-1, armé d'un canon MG FF de 20mm dans le nez, une mitrailleuse MG 15 de 7.92mm dans la nacelle ventrale, ainsi que les positions dorsales arrière et avant. L'armement offensif comprenait quatre bombes de 250 kg sur des supports sous-aile. En raison des origines du FW-200C comme avion de ligne et non de guerre, il n'était pas conçu pour gérer des manœuvres à basse altitude qui pourraient se produire dans les missions de patrouille maritime contre les Alliés. La cellule du FW-200C-1 qui était enclin à supporter beaucoup plus de dégâts que sa version avion de ligne, ne l'empêcha pas d'être susceptible de se briser en deux lors des atterrissages et au moins huit FW-200Cs ont été perdus. Le fuselage se fracturait souvent juste à l'arrière de l'aile. D'autres exemples de FW-200C ont ainsi connus leur structure d'aile tomber à la racine de l'aile après un atterrissage brutal.

Le FW-200C-3 a été introduit en 1941 et avait une cellule renforcée, des moteurs radiaux Bramo 323R-2 plus puissant de 1000cv et divers changements d'armement. Les sous-variantes comprenaient le FW-200C-3/U1 avec un canon MG 151 de 15mm dans une tourelle à commande électrique avant. Un type similaire a été utilisé sur le nez supérieure du bateau volant Blohm et Voss BV-138. A l'avant, un canon MG FF a été remplacé par un MG 151. Le Fw-200C-3/U2 avait un MG 151/15 ou un MG 151/20 qui a par suite était supprimé pour permettre l'introduction d'un viseur Lofte 7D, tandis que le C-3/U3 a adopté sur des MG 131 en positions avant et arrière dorsale. Le C-3/U4 logeait un tireur supplémentaire pour deux MG 131s supplémentaires.

Le FW-200C-4 a équipé l'escadron en Février 1942 et a recu de la pré-production de Rostock, la nouvelle norme du radar FuG 200 Hohentwiel de recherche, donnant la capacité de bombarder sans visibilité. Le FW-200C-4 revient à l'HDL pour etre équipé d'une tourelle de MG 151 de 15mm, tandis que la gondole Bola reçoit une mitrailleuse MG 131 ou un canon MG 151/20 tirant vers l'avant si elle n'est pas équipée avec le viseur Lofte 7D.

Les sous-unités


Le 1./KG 40 a été équipé avec le FW-200C-1. Il était basé sur des bases danoises à partir du 8 Avril 1940 pour des missions initiales contre des navires britanniques. À la fin de Juin l'unité a été transférée à Bordeaux-Mérignac, soit la base principale. Le 9 Février 1941, le 1./KG 40 avait été rejoint par deux escadrons supplémentaires, une force de 36 avions au total. Le I / KG 40 a opéré à partir de la Norvège pendant l'été 1942 contre les convois en arctique qui approvisionnaient l'Union soviétique. Au début de Janvier 1943, les 1 et 3./KG 40 ont été déplacés à Stalino comme le KGrzbV 200 pour ravitailler la ''poche'' de Stalingrad. Les deux Gruppe plus tard seront reclassés en tant que nouveau 8./KG 40. Les nouveaux 1 et 3./KG 40 ont commencés à se former à Fassberg avec des bombardiers He-177A.
Le 4./KG 40 a été formé le 1er Janvier 1941 avec des He-111, tandis que le reste du groupe II a été formé en mai 1941 à Lüneburg avec des Dornier Do-217. En Mars 1941, le II / KG 40 a commencé à opérer à partir de la Hollande.
Le III./ KG 40 a commencé à fonctionner sur Bordeaux avec des Heinkel He-111s et plus tard il a été équipé de FW-200s.
Le V / KG 4, une unité de chasseur lourd (V / KG 40, combattant avec le Junkers Ju-88C-6), qui a été créé en 1942 pour intercepter les bombardiers de la RAF Coastal Command uniquement pour des interceptions à long rayon d'action pour couvrir les unités de combat de la Marine. La RAF a déployé le Bristol Beaufighter et plus tard le Mosquitos pour l'escorte.

Les commandants


Geschwaderkommodores


-Major Edgar Petersen, d'Avril 1941 à Septembre 1941 (ayant plus tard reçu le grade de colonel, commandant de toutes les installations de test)
-Oberst Hanns Heise, de Novembre 1944 à Février 1945

Gruppenkommandeure


-Hauptmann Fritz Fliegel, d'Avril 1941 au 18 Juillet 1941
-Hauptmann Edmund Daser, du 2 Août 1941 à Octobre 1942

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 535
Age : 35
Localisation : Fleury sur Orne
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum