Jagdgeschwader 3 (JG 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jagdgeschwader 3 (JG 3)

Message  Flagada le Lun 27 Fév - 18:16

Jagdgeschwader 3 (JG 3)




Symbole du JG 3 ''Udet''

Le Jagdgeschwader 3 (JG 3) "Udet" était un escadron de chasse de la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale. Le Geschwader a opéré sur tous les fronts allemands dans le théâtre européen de la Seconde Guerre mondiale. Il a été nommé d'après Ernst Udet en 1942.

Histoire


1940


Le Jagdschwader 3 "Udet" a été formé le 1er mai 1939 à Bernburg/Saale du JG 231. Le JG 3 était un des escadrons de chasse de la Luftwaffe qui ont pris part à la bataille de la France. Une période particulièrement fructueuse sur la France s'est produite du 14 au 17 mai 1940. Des sorties alliées au-dessus de la zone allemande avaient tenté d'empêcher les blindés allemands de traverser la Meuse et envoyèrent des vagues de bombardiers insuffisamment protégés pour faire le travail. En conséquence, 90 bombardiers alliés ont été abattus et le 14 mai est devenu connu comme le ''jour des chasseurs'' au sein de la Luftwaffe. Le I./JG 3 a détruit sept chasseurs sans perdre ce jour. Le 15 mai, cinq ont été détruits, encore une fois pour aucune perte. Le 17 mai, toute une formation de 13 Bristol Blenheims a été abattue par le I./JG 3. Au total, 19 avions alliés ont été abattus seul par le I./JG 3 ce jour-là. L'unité a réclamée environ 179 appareils abattus. L'Oberleutnant Lothar Keller a été le principal réclamant avec 10 victoires, et le Gruppenkommandeur Maj Günther Lützow du I./JG 3 a en marqué 9. Le I./JG3 a été le meilleur des Gruppen, avec 88 avions ennemis détruits pour dix BF-109s perdus tandis que six pilotes ont été tués et un blessé.

Le JG 3 a ensuite volé intensivement dans la bataille d'Angleterre. Le 21 août 1940, l'Oberstleutnant Lützow a été nommé Kommodore du JG 3. Il a enregistré 8 autres victoires pendant les batailles aériennes sur l'Angleterre. Lützow a reçu la Ritterkreuz (Croix des Chevaliers) le 18 septembre. À la fin de 1940 ses meilleurs pilotes étaient l'Oblt. Erwin Neuerberg (11 réclamations) et le Lt Helmut Meckel (9 réclamations). Le Geschwader a perdu environ 51 pilotes tués ou prsionniers de guerre de juillet à décembre 1940. Le I Gruppe avait détruit à lui seul exactement 50 machines ennemies, mais en échange de 32 Messerschmitts dont 20 ont été perdus par l'action ennemie. Dix pilotes ont été tués ou disparus alors que 11 autres ont été capturés.

1941


Le Geschwader a participé à l'Opération Barbarossa à partir du 22 juin 1941 et lors de l'offensive contre les Soviétiques. Le JG 3 a réclamé son 1000ème avion détruit le 30 août. Lützow est devenu le deuxième Expert à réaliser 100 victoires quand il a abattu trois chasseurs russes près de Moscou le 24 octobre. Lützow a ensuite été mis au repos. Le 27 juin 1941, le Hauptmann Gordon Gollob a été nommé Gruppenkommandeur du II./JG 3, à la suite de la mort par collision aérienne de l' Hauptman Lothar Keller. Il a réclamé 18 victoires en août et a remporté 37 victoires en octobre, dont 9 avions abattus sur l'isthme de Perekop le 18 octobre et 6 avions le 22 octobre. Il a reçu le 26 octobre les Eichenlaub (Feuilles de Chêne) pour 85 victoires. Il a dirigé le II./JG 3 jusqu'en novembre 1941. Pendant la période du 22 juin au 5 décembre 1941, l'unité a détruit 1298 avions soviétiques en échange de 58 pertes dans le combat aérien et perdant 10 avions sur le terrain.

Le II./JG 3, sous le commandement du capitaine Karl-Heinz Krahl, fut transféré à Comiso, en Sicile, en janvier 1942, pour soutenir le JG 53 et la Regia Aeronautica qui menaient des attaques soutenues contre Malte. A cette époque, l'unité était équipée de BF-109F-4 Trops. A la fin du mois d'avril, le II Gruppe a quitté la Sicile pour un bref séjour en Allemagne avant d'être redéployé sur le front oriental.

1942


A la mi-septembre, on ordonne au I/JG 3 de retourner en Allemagne pour se reposer et réaménager. Cependant, un certain nombre de pilotes du I. Gruppe sont restés en Russie avec le III./ JG 3. Après etre passé sur des chasseurs BF-109F-4, le I./JG 3 a été ordonné de se relocaliser sur les bases des Pays-Bas en décembre 1941. Le 6 janvier 1942, il est devenu le II./JG 1, avec un nouveau I. Gruppe étant élevé.

Au début de 1942, le JG 3 a reçu le nom d'honneur «Udet» (Ernst Udet) et a ensuite été souvent appelé simplement ''Jagdgeschwader Udet'' par la suite. En mai 1942, Lützow a mené la plus grande partie du JG 3 en arrière de la Russie et a commencé des opérations dans la région de Kharkiv. Il a suivi des opérations intensives à travers la Crimée, et dans l'avancée vers Stalingrad. De nouveau, le JG 3 était l'une des unités supérieures de la Luftwaffe, combattant sur le Front Sud, atteignant 2000 réclamations le 28 mai 1942. Le 12 août, le Major Wolf-Dietrich Wilcke a été nommé Kommodore du JG 3.

En juin 1942, le II Gruppe a été transféré de nouveau à l'Est, où il a rejoint l'avancée sur le front de Stalingrad, subissant de lourdes pertes. Pendant la bataille de Stalingrad, le Stab./JG 3 était basé sur l'aérodrome de Pitomnik, où Wilcke a dirigé des opérations de combat de jour entier sur la ville. Pendant l'offensive estivale de 1942, le Geschwaderstab/JG 3 a enregistré 137 victoires, dont 97 réclamées par Wilcke. Le 19 septembre, le Leutnant Wilhelm Lemke a reçu la Ritterkreuz pour 59 victoires.

Lorsque les forces russes ont encerclé Stalingrad, le Geschwaderstab/JG 3 a été transféré à Morozovskaya-Öst, à l'extérieur de la poche. À la mi-novembre 1942,le JG 3 a ensuite fourni le fameux Platzschutzstaffel (escadron de défense de l'aérodrome) qui a défendu la 6e armée assiégée à Stalingrad jusqu'à la fin de 1942. Sur une base de rotation jusqu'à six pilotes volontaires tirés des I et II / JG 3 ont formés une Staffel de défense au sein du périmètre de Stalingrad. Leur but était de couvrir les vols de Junkers Ju-52 qui transportaient des fournitures pour l'aérodrome de Pitomik et pour protéger les avions sur le terrain. Malgré le fait que seulement 2 ou 3 BF-109 sont utilisables, au cours des six dernières semaines du siège (jusqu'à la mi-janvier), quelque 130 avions soviétiques ont été abattus. En retour, le JG 3 a perdu l'expert Leut. Georg Schentke (90 victoires) sur la ville le 25 Décembre 1942. À la mi-Janvier les pilotes ont été ordonnés de voler de la poche et rejoindre leur unité proche, bien qu'une trentaine d'équipage au sol restant prisonniers quand la ville s'est rendue aux Soviétiques le 2 Février 1943.

1943


Le II./JG 3 a été transféré à la tête de pont de Kuban en février 1943. L'Oblt. Wolf-Udo Ettel a prouvé l'efficacité du JG 3 cette fois, en réclamant 28 victoires en mars 1943, 36 en avril et 20 en mai. Les opérations intensives autour de la péninsule de Kerch suivent en avril. En juillet 1943, les II. et III./JG 3 à cette époque faisaient partie de la Luftlotte 4 et ont volé dans l'opération Zitadelle, l'offensive de chars lancés autour du saillant de Kursk. Le 5 juillet 1943 seul le II gruppe a réclamé 77 avions soviétiques d'un total réclamé de 432, l'Oblt. Joachim Kirschner réclamant 9 tués et le Gruppenkommandeur Hpt. Kurt Brändle en réclamant 5.

Comme les opérations aériennes alliées sur l'Allemagne ont augmenté au milieu de 1943, chacun des gruppen du JG 3 a été à son tour rappelé en l'Allemagne pour son devoir de défendre la patrie. Le I./JG 3 est retourné en Allemagne en avril 1943, mais n'est entré en service qu'en juin 1943. Equipé du nouveau BF-109G-6 Kanonenboote avec deux canons de 20mm dans les gondoles sous-jacentes, le I./JG 3 a été lentement transformé en unité de ''chasseur de bombardiers''. Cette longue période de formation a payé des dividendes pendant que le gruppe a commencé à abattre des nombres impressionnants de bombardiers de l'USAAF sans les lourdes pertes subies par beaucoup de Jagdgeschwadern jetés dans la bataille avec moins de préparation. Le lieutenant Franz Schwaiger était à ce moment-là le meilleur marqueur actuel du JG 3 avec 56 réclamations.

Vers la fin de l'été 1943, le III./JG3 volait aussi le Bf-109G-6 et le BF-109G-6/R6. A son retour en Allemagne, le Stab/JG 3 était basé à Mönchengladbach. Le 4 décembre 1943, l'Hpt. Wilhelm Lemke (131 victoires) a été tué au combat par des P-47 du 352nd FG.

Comme avec la plupart des unités de chasse de défense de Reich, le JG 3 a subi de lourdes pertes au début de 1944 contre le nombre croissant de chasseurs d'escorte de l'USAAF, perdant beaucoup d'experts irremplaçables. Le 15 mars 1944, l'Hpt. Emil Bitsch (108 victoires) a été abattu et tué par les P-47 du 352nd FG. Le 23 mars 1944, Wilcke mena le JG 3 dans une attaque contre une formation de bombardiers de l'USAAF près de Braunschweig. Pendant le combat, Wilcke a abattu un P-51 pour sa 162ème victoire, mais a été abattu alors et tué par les chasseurs du 4ème groupe de chasse. Le 19 avril 1944, l'Oblt. Otto Weßling (83 victoires) a été abattu et tué au combat près d'Eschwege. Le successeur de Wilcke comme Geschwaderkommodore du JG 3 était le major Friedrich-Karl "Tutti" Müller, le CO du IV./JG 3. L'expert de 140 victoires a cependant été tué lors d'un accident d'atterrissage à Salzwedel le 29 mai 1944.

1944




Chasseur FW-190A "Sturmbock" appartenant à l'escadron JG 3

Avec la pression accrue causée par les opérations américaines sur l'Allemagne à la fin de 1943 et au début de 1944, une nouvelle méthode d'attaque des bombardiers a été proposée pour les chasseurs spécialement blindés pour entrer aussi près des bombardiers que possible avant d'ouvrir le feu, pour délibérément toucher le bombardier. Une Staffel spéciale a été formée pour tester la viabilité tactique. La Sturmstaffel 1 a été la première unité expérimentale à piloter l'avion Focke-Wulf FW-190A ainsi nommé Sturmböck et a été rattaché au JG 3, suite à la disparition générale des Zerstörergruppen en tant que destructeurs de bombardiers en 1944. La Sturmstaffel a été élargie en un Gruppe de chasse spécialisé de ''chasseurs de bombardiers'', le IV./JG 3, dirigé par l'Hauptmann Wilhelm Moritz. La Sturmstaffel 1 a été redéfinie 11./JG 3 en mai 1944.

Le 7 juillet 1944, une force de 1129 B-17 Flying Fortresses et B-24 Liberators de la 8th AF de l' USAAF partit d'Angleterre pour attaquer des usines d'aéronefs dans la région de Leipzig et les usines d'huile synthétique à Boehlen , Leuna-Merseburg et Lützkendorf. Cette formation a été interceptée par un Gefechtsverband allemand composé du IV (Sturm)/JG 3 escorté par deux Gruppen de BF-l09s du Jagdgeschwader 300 conduit par le Major Walther Dahl. Dahl a mené l'attaque à bout portant derrière les Libérators du 492nd BG avant d'ouvrir le feu. Le 492nd BG était temporairement sans couverture de chasse. En l'espace d'une minute environ, tout l'escadron de douze B-24 avait été détruit. La 2ème division aérienne de l'USAAF a perdu 28 Libérators ce jour-là, la majorité à l'attaque du Sturmgruppe. IV/JG 3 a perdu neuf chasseurs abattus et trois autres ont subi des dégâts et ont fait des atterrissages accidentels. Cinq des pilotes de l'unité ont été tués.

Les II. et III. Gruppe du JG 3 ont été jetés dans les batailles aériennes de l'Opération Overlord sur la plage normande en juin 1944, et avec les 23 autres Gruppen engagés ont été décimés par les hordes de chasseurs Alliés présents. Le 10 août, le 10.(Sturm)/JG 3 fut renommé 13.(Sturm)/JG 3. Le 16 août 1944, le Staffelkaptän Oblt. Ekkehard Tichy (25 victoires) du 13./JG 3 a été tué quand il a percuté un B-17. Tichy avait perdu un oeil un an plus tôt mais avait continué des missions de combat. Le 5 septembre 1944, lorsque le Gruppe fut retiré de la bataille, seul le III/JG 3 avait perdu un nombre stupéfiant de 56 pilotes tués ou disparus, 23 blessés et 4 prisonniers de guerre, tout en prétendant abattre 54 appareils alliés. Juste le Gruppenkommandeur, 3 Staffelkapitäne et 4 pilotes de remplacement avaient survécu aux trois mois sur le front d'invasion.

Le 2 novembre, les deux Sturmgruppen du IV./JG 3 et le II./JG 4 interceptaient avec succès des formations de bombardiers américains près de Leipzig. Le IV/JG 3 attaqua le 91st BG et revendiqua 13 forteresses, dont deux par forçage, alors que le II./JG 4 réclamait neuf forteresses du 457th BG. Les escortes de chasseurs ont coûté au JG 3, 15 de leurs 39 avions Sturmböcke, et le JG 4 en a perdu 16 sur 22 effectifs. Le II./JG 3 le même jour eut beaucoup moins de succès lorsqu'il s'est mélangé avec d'autres Gruppen pour intercepter des raids américains contre des usines pétrolières à Merseburg. Ses BF-109s ont rencontrés plus de 209 chasseurs P-51 Mustang des 20th, 352nd, 359th et 364th FG qui ont escorté la 1ère Division de Bombardement. Le II./JG 3 a perdu 23 BF-109 et a réclamé seulement trois Mustangs et un B-17 abattu. Le 5 décembre 1944, le major Moritz fut relevé du commandement du IV/JG 3 en raison d'un burn out complet.

1945


En novembre 1944, le II./JG 3 a été séparé du Geschwader afin d'etre rééquipé avec le chasseur Me-262. Ce dernier fait partie du premier chasseur à réaction du Geschwader de la Jagdgeschwader 7. Le II./JG 3 nouvellement formé a été retiré des bombardiers à la fin de 1944. Ce nouveau Gruppe a été transféré à l'Est au début de 1945 pour contrer l'offensive aérienne soviétique.

Au cours de l'opération Bodenplatte, l'attaque massive sur les aérodromes alliés le 1er janvier 1945, le Jagdschwader 3 était l'une des rares unités de chasse allemande à mener à bien leurs opérations avec succès malgré la plus petite force allemande ce jour-là. 22 FW-190 ont détruit 43 Typhoons et Spitfires et en ont endommagé 60 de plus dans une attaque de 20 minutes sur le 2ème aérodrome de la TAF à Eindhoven (le JG 3 a réclamé 116 détruits) Cependant, la perte de 16 pilotes a été un coup sérieux à l'unité. Six ont été capturés, 6 ont été tués et quatre ont été signalés comme disparus. Six pilotes sont rentrés, trois d'entre eux ont été blessés.

Commandants


Geschwaderkommodoren


-Obslt. Max Ibel, 1er mai 1939 - 26 septembre 1939
-Obst. Karl Vieck, 26 septembre 1939 - 21 août 1940
-Obst. Günther Lützow, 21 août 1940 - 11 août 1942
-Major Wolf-Dietrich Wilcke, 12 août 1942 - 23 mars 1944
-Major Friedrich-Karl "Tutti" Müller, 24 mars 1944 - 29 mai 1944
-Major Heinrich Bär, 1er juin 1944 - 13 février 1945
-Major Werner Schröer, 14 février 1945 - 8 mai 1945


Gruppenkommandeure


I./JG 3

-Hauptmann Günther Lützow, 3 novembre 1939
-Oberleutnant Lothar Keller, 24 août 1940
-Hauptmann Hans von Hahn, 27 août 1940
-Hauptmann Georg Michalek, 1er mars 1942
-Major Klaus Quaet-Faslem, 31 août 1942
-Hauptmann Josef Haiböck, 8 février 1944

II./JG 3

-Hauptmann Erich von Selle, 1er février 1940
-Hauptmann Erich Woitke, 1er octobre 1940
-Hauptmann Lothar Keller, 24 novembre 1940
-Hauptmann Gordon Gollob, 27 juin 1941
-Hauptmann Karl-Heinz Krahl, 21 novembre 1941
-Major Kurt Brändle, 15 avril 1942
-Hauptmann Detlev Rohwer, février 1944
-Leutnant Leopold Münster, 24 avril 1944
-Hauptmann Hans Ekkehard Bob, le 25 juin 1944

III./JG 3

-Hauptmann Wilhelm Balthasar, 1er septembre 1940
-Hauptmann Walter Oesau, 11 novembre 1940
-Major Karl-Heinz Greisert, 18 mai 1942
-Major Wolfgang Ewald, 23 juillet 1942
-Major Walther Dahl, 20 juillet 1943

IV./JG 3

-Major Franz Beyer, 1er juin 1943
-Major Wilhelm Moritz, 18 avril 1944
-Oberleutnant Oskar Romm, 17 février 1945
-Hauptmann Gerhard Koall, 25 avril 1945
-Hauptmann Günther Schack, 1er mai 1945

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum