Kampfgeschwader 6 (KG 6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kampfgeschwader 6 (KG 6)

Message  Flagada le Mer 1 Mar - 19:37

Kampfgeschwader 6 (KG 6)




Symbole du KG 6

Le Kampfgeschwader 6 (KG 6) était un escadron de bombardiers de la Luftwaffe pendant la deuxième guerre mondiale. L'escadron a été formé entre avril et septembre 1942 et a été équipé des bombardiers Dornier Do-217, Junkers Ju-188 et Junkers Ju-88.

Le Geschwader a bombardé la Grande-Bretagne, le front de l'Est, l'Afrique du Nord, l'Italie et la Normandie.

Formation


L'histoire du Geschwader remonte au 11 octobre 1941, date du 1er septembre 1942 à Dinard en Bretagne. Le Luftwaffenführungssab de Berlin a alors ordonné à la Luftflotte 3 de Paris de former un Stab pour le nouveau Kampfgeschwader qui devait porter le numéro 6. La nouvelle formation de bombardiers devait comprendre le Küstenfliegergruppe 106, le Kampfgruppe 606 et le stab./Küstenfliegergruppe 406, avec son personnel subordonné. La première date à laquelle le KG 6 a été mentionné était le 30 avril 1942, lorsque les documents de la Luftflotte 3 ont enregistré sa formation à Dinard sous le Fliegerführer Atlantik, mais sans aéronefs ou équipages. Le 3 juin 1942, le nouveau Geschwaderkommodore Oberstleutnant Joachim Hahn, ancien Kommandeur du Kampfgruppe 606, en volant sur un Messerschmitt BF-108 près de Dieppe, a été abattu et tué par les pilotes de chasse de l'Aviation royale du Canada de l'escadron n°401. En août 1942, Berlin a ordonné la création d'un Geschwader complet, affirmant que l'unité devait être une force spéciale de bombardement pour opérer contre des cibles industrielles britanniques principales, ainsi que des centres de commandement et de communication. À cette fin, il était d'avoir sa propre capacité de pathfinder (d'éclaireur ).

Histoire opérationnelle


Premiers raids de 1942 à 1943


Le I./KG 6 a bombardé des cibles britanniques tout au long de l'année, et a subi seulement une perte enregistrée contre des chasseurs nocturnes Mosquito de la RAF. Les raids allemands étaient généralement effectués avec seulement quelques avions. A une rare occasion, l'unité a participé à un raid de 57 avions sur Canterbury le 31 octobre 1942. Le II./KG 6 ne s'était formé que le 1er août, de sorte que les missions de bombardement sur la Grande-Bretagne étaient rares. Le III./KG 6 visait la ville de Hull et les usines d'Exeter en janvier, perdant deux Ju-88A-4s le 11 janvier 1943. L'unité a bombardé Newcastle, Sunderland et Edimbourg dans le nord-est de l'Angleterre. L'unité a également bombardé Londres, Norwich et Birmingham. Au cours de l'été 1943, les I. et III. Gruppen ont bombardés Norwich les 4 et 5 mai, avec 36 appareils. Une attaque contre des usines à billes à Chelmsford a eu lieu les 13 et 14 mai, le I. Gruppe a participé avec d'autres Geschwadern en envoyant 76 avions pour bombarder les docks de Sunderland. Les 17 et 18 mai, 74 bombardiers ont frappé Cardiff. En juin 1943, le Gruppe s'installa en Sardaigne.

Front de l'Est


Le III./KG 6 n'avait pas participé aux raids sur la Grande-Bretagne et a été envoyé au Front de l'Est pour soutenir le Groupe d'Armée Nord, où il a passé la période de Septembre à Décembre 1942 a bombarder des cibles dans le nord de l'Union Soviétique. Sous la Luftflotte 1, il a bombardé la gare de Volkhov le 15 septembre et a soutenu les opérations au sol autour du lac Ladoga un jour plus tard. Il attaqua les positions de l'Armée rouge à Gaytolovo et à Markovo pendant les batailles du 20 au 23 septembre. Le 25 septembre, il a frappé les chemins de fer de Chum, perdant un avion. Et sa 28ème attaque était des cibles dans et autour de Leningrad. Le 30 septembre, un autre Ju-88A-4 a été perdu dans la région de Kerstov.

L'unité a été redéployée à Stalingrad le 4 octobre pour un assaut planifié par la onzième armée d'Erich von Manstein mais a été reporté. Les cibles ferroviaires de Stalingrad ont été bombardées. L'artillerie soviétique dans le Caucase du Nord et Astrakhan ont été bombardés du 9 au 18 octobre.

Afrique du Nord et Méditerranée


Le I. Gruppe était engagé dans des missions anti-navires au large des côtes d'Afrique du Nord. Alloué à la 2ème Flieger Division, basée à Creil, dans le sud de la France, il a ciblé les navires alliés dans les eaux algériennes. Il a mis fin à ces opérations en mars 1943, se déplaçant en France pour entreprendre des raids sur la Grande-Bretagne. Le II. Gruppe a réussi à soutenir les forces allemandes dans la campagne du Dodécanèse, opérant à partir de la base de Larissa en Grèce. Il se retira à Le Culot, en Belgique en décembre 1943. Le III. Gruppe a également participé à l'action du Dodécanèse.

Campagne Italienne


Le I Gruppe a continué à soutenir l'armée en Italie. Le Gruppe subit des pertes permanentes pendant les missions de nuit et de jour. Les défenses aériennes étaient particulièrement menaçantes. Le 7 août, le Gruppe a effectué un raid sur le port de Bizerte, en Tunisie, et a réclamé un coup direct sur un cargo de 5000 tonnes. La reconnaissance aérienne semblait avoir confirmé la revendication. Divers raids ont été effectués contre des aérodromes alliés en Sicile. Cependant, de lourdes attaques contre des bases ont causé de nombreuses pertes au groupe.

Entre juillet et le 1er août 1942, le III. Gruppe a été créé. Il s'agissait d'une unité de ''pompiers'' qui commençait constamment à passer d'un front à l'autre d'août à octobre 1942. Le groupe fut ensuite transféré en Sicile pour soutenir l'Afrika Korps. Les attaques anti-navires contre la côte nord africaine ont été faites sans succès significatif de perte. En décembre 1943, le groupe est retourné en France pour effectuer des raids contre des cibles britanniques.


Opération Steinbock


L'opération Steinbock a été lancée contre le Royaume-Uni en représailles pour le bombardement de la RAF sur les villes allemandes, qui à cette époque a été surnommée la bataille de Berlin.

Le I.KG 6 a commencé des opérations offensives avec 41 Ju-88s basés à Chievres, Belgique sous le IX. Fliegerkorps. Il a effectué des raids contre Londres le 20 Janvier 1944, mais a subi de lourdes pertes. Les équipages étaient souvent envoyés sur des missions auxquelles ils n'étaient pas aptes avant d'être abattus ou écrasés. Le 20 mars, il ne restait plus que 13 Ju-188, dont seulement 10 étaient opérationnels. De la nuit jusqu'au matin des 21/22 mars, l'unité a ravagé Londres à nouveau. Pendant les six prochaines semaines, l'unité a été retirée pour repos et remontage. Il a repris les attaques en mai, perdant un avion les 14/15 mai et a attaqué les navires alliés dans la voie de Bristol. Les 22 et 23 mai, il a contribué à une flotte de 104 avions qui ont attaqué Portsmouth. Les 27 et 28 mai, elle a attaqué la baie de Weymouth et les 30 et 31 mai, elle a largué des mines au large de Falmouth. Il a également bombardé les docks dans le cadre d'une force de 51 avions. Au cours de l'opération Steinbock, le commandant du groupe, le major Helmut Fuhrhop, a été abattu et tué par des Hawker Typhoons lors d'un vol de transfert de Paris à Dreux en juin dans son Ju-188 3E + KH, appartenant à la 1 staffel. Tous à bord ont été tués, y compris ses deux chiens boxeurs, l' Oberfeldwebel Alfred Schubert, Alfons Eichschmidt, Walter Rehfeldt, Wilhelm Scachtshabel et Arnold Buttner.

Le II./KG 6, avec 39 Ju-88As, était basé à Le Culot, en Belgique. Il a participé à sept raids majeurs sur Londres en février 1944 et a bombardé Londres du 13 au 15 mars. Les 24 et 25 mars 1944, il attaqua Whitehall et Westminster, à Londres. L'unité est revenue pour attaquer Londres de nouveau les 18 et 19 avril. Les 14 et 15 mai, il a attaqué l'invasion alliée embarquant dans le port de Bristol avec une flotte de 91 avions (avec d'autres Geschwader), sans subir aucune perte. Avec les autres Gruppen, il a participé aux raids de Portsmouth et de Falmouth les 22/23, 29/30 et 30/31 mai. À la fin de l'opération Steinbock, le Gruppe avait été décimé.

Le III/KG 6 disposait de 41 Ju-88A et S (dont un total de 37 étaient opérationnels), de Bruxelles (Belgique). Cette unité a effectué des missions de soutien à l'opération Steinbock ainsi, et enregistré des pertes élevées. Il a participé au premier raid de l'année contre Londres les 21/22 janvier 1944 et plus de raids les 29/30 janvier; 3/4, 20/21, 24/25 février et 14/15, 21/22 mars. L'unité a quitté la Belgique pour la Hongrie pour participer à l'opération Margarethe, l'occupation allemande de ce pays. Il retourna en Belgique le 21 mars et reprit les attaques de Londres les 24 et 25 mars et de Bristol les 27 et 28 mars. Il a participé à un assaut majeur sur Londres les 18 et 19 avril 1944, pendant lequel le Gruppe a effectué sa 10000ème sortie opérationnelle. Les 25/26 avril 1944, il a participé à une attaque de 137 avions sur le Port de Portsmouth, et dans la nuit suivante, a bombardé Bristol. À la mi-mai, il a été retiré de l'opération Steinbock, ayant perdu les deux tiers de ses avions.

Le Geschwader a perdu un total de 70 avions sur 110 pendant l'opération.



Un Ju-188A-3 du Kampfgeschwader 6 étant chargé de bombes par du personnel. Europe occidentale, 1944

La Normandie


Le I. Gruppe a effectué des missions au cours des 7, 10, 11, 13, 15, 20, 21, 24 et 29 juin sur les plages alliées et les estuaires Français. Les pertes étaient lourdes. À l'aube du 7 juillet 1944, une force de 91 bombardiers envoyés par le IX. Fliegerkorps a bombardé des bateaux au large des plages. Cinq navires auraient été touchés par le III. Gruppe. Cela a été répété le 9 juillet. Des missions de pose de mines et d'attaque au sol ont également été menées. En septembre, les pénuries de carburant signifiaient que le groupe n'était plus opérationnel. Le 23 novembre 1944, après son retrait en Allemagne, il fut rebaptisé comme unité de combat I. KG 6 (J) (Jagd). Le II. Gruppe a effectué des missions en juin, juillet et août 1944. Il s'est progressivement retiré aux Pays-Bas fin août et en Allemagne en septembre. Le III. Gruppe a effectué des missions de soutien aux unités Heer et Waffen SS en France. Il a effectué des sorties dans l'estuaire de l'Orne dans la nuit du 6 au 7 juin et 8, 9, 10, 13, 15, 16, 18, 19 et 20 juin 1944. Le 2 juin, le Gruppe s'est déplacé à Villaroche et Ahlhorn. Les pénuries de carburant ont contraint le groupe à abandonner les opérations. Il a été ordonné de se recycler comme unité de chasse le 23 novembre et a été renommé III./KG 6 (J).

Commandants


-Oberstleutnant Walter Storp, 1er septembre 1942 - 11 septembre 1943
-Oberstleutnant Hermann Hogeback, 11 septembre 1943 - 8 mai 1945

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum