75th Squadron RAAF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

75th Squadron RAAF

Message  Flagada le Lun 13 Mar - 9:45

75th Squadron RAAF




Le 75th Escadron est une unité de chasse de la Royal Australian Air Force (RAAF) basée à RAAF Tindal dans le Territoire du Nord. L'escadron a été formé en 1942 et a vu l'action étendue dans le théâtre du Pacifique sud-ouest pendant la seconde guerre mondiale, en opérant sur des P-40 Kittyhawks. Il a été dissous en 1948, mais a réformé l'année suivante et a exploité des avions à réaction tout au long de la guerre froide. L'escadron a été basé à Malte de 1952 à 1954, volant sur des De Havilland Vampires, et en Malaisie de 1968 à 1983, avec des Dassault Mirage IIIs, avant de retourner en Australie.

L'escadron a été rééquipé de chasseurs  F/A-18 Hornet et déplacé sur la base de la RAAF à Tindal en 1988. Il a été mis en alerte pour soutenir le déploiement de maintien de la paix INTERFET mené par l'Australie au Timor oriental en 1999 et a vu le combat en 2003 comme partie de la contribution Australienne à l'invasion de l'Irak et en 2015 lors de l'intervention militaire contre l'ISIL.

Histoire


Port Moresby et Milne Bay


En février et mars 1942, la position alliée en Nouvelle-Guinée était sous pression et des avions Japonais avaient été aperçus sur les îles du détroit de Torres et le cap York, dans le nord de l'Australie. En conséquence, la priorité a été donnée à baser un escadron de chasse à Port Moresby en Nouvelle-Guinée pour défendre les aérodromes importants de la ville et les installations portuaires. La RAAF a reçu une allocation de 25 P-40 Kittyhawk à la fin de Février qui ont été transportés à Townsville dans le Queensland, et utilisé pour former le 75th Escadron le 4 Mars 1942. La nécessité de renforcer les défenses de Port Moresby était si pressant que l'escadron n'a eu que neuf jours pour s'entraîner avec l'avion avant son déploiement. Commandé initialement par le chef de l'escadron, Peter Jeffrey, le parti d'avant-garde du 75th Escadron est arrivé à Port Moresby le 17 mars et son avion a suivi entre le 19 (lorsque le commandant de l'escadron John Jackson a pris le commandement) et le 21 du mois. À cette époque, seuls quatre des 21 pilotes de l'escadron, y compris son commandant, avaient déjà vu des combats.

Le 75th Escadron a participé à la bataille de Port Moresby entre mars et avril 1942. L'escadron a marqué sa première ''victoire'' l'après-midi du 21 mars, quand deux Kittyhawks ont abattu un bombardier Japonais qui effectuait une reconnaissance de la ville. Le 22 mars, neuf Kittyhawks ont attaqué la piste d'atterrissage Japonaise à Lae, détruisant 14 avions (dont deux lors d'un dogfight) et endommagé cinq autres. Deux avions Australiens ont été perdus dans cette opération alors que trois autres se sont écrasés dans des accidents distincts le 22 mars. Les Japonais ont lancé un raid de représailles à Port Moresby le lendemain. Le 75th Escadron était en action au-dessus de Port Moresby ou de Lae presque tous les jours à la fin de mars et en avril, et était généralement en infériorité numérique contre les avions Japonais. En plus de monter leurs propres attaques contre les positions Japonaises, les Kittyhawks escortèrent aussi fréquemment un escadron de bombardiers en piqué Douglas A-24 Banshee de l'USAAF (SBD), qui étaient stationnés à Port Moresby. Les pertes du Squadron 75 se sont rapidement montées et ont été exacerbées par des taux élevés de maladie. Le chef de l'escadron Jackson a été abattu et tué le 28 avril, peu de temps après avoir détruit un chasseur Japonais. Son jeune frère, le commandant de l'escadron Les Jackson, prit le commandement le lendemain. Au moment où deux escadrons de l'USAAF sont arrivés pour le renforcer le 30 avril, le 75th Escadron avait été réduit à seulement trois avions de service et sept autres Kittyhawks à réparer. L'escadron a été retiré des opérations le 3 mai après avoir perdu deux avions la veille. Durant sa période à Port Moresby, le 75th Escadron a confirmé avoir détruit 35 avions Japonais, probablement détruit quatre autres et endommagé 44. L'escadron a subi douze morts et perdu 22 Kittyhawks, dont six dans des accidents.

L'escadron a quitté Port Moresby pour retourner en Australie le 7 mai 1942. Il a d'abord été localisé à Townsville et plus tard déplacé à Kingaroy suivi par Lowood pour être ré-équipé. Pendant cette période, il a également reçu un certain nombre de pilotes qui avaient servi dans les escadrons équipés de Spitfire en Europe. À la fin de juillet, l'unité partit du Queensland et retourna en Nouvelle-Guinée.

Le 75th Escadron est arrivé à Milne Bay le 31 juillet 1942 où il a rejoint le 76th Escadron, qui était également équipé de Kittyhawks. À l'époque, une base alliée était développée à Milne Bay pour protéger à la fois Port Moresby et attaquer les positions Japonaises en Nouvelle-Guinée et les îles voisines. Les avions Japonais ont fait leur premier raid majeur sur Milne Bay le 11 août, qui a été intercepté par des Kittyhawks des escadrons 75 et 76. À la mi-août, les défenseurs de Milne Bay ont été avertis qu'ils pourraient être la cible d'un débarquement Japonais, et le 24 août, des barges Japonaises ont été aperçues en direction de la région. Ces navires ont été détruits le lendemain sur l'île de Goodenough par neuf Kittyhawks de l'escadron 75. Cependant, dans la nuit du 25 au 26 août, un autre convoi Japonais a atterri une force d'invasion à Milne Bay. Pendant la Bataille de Milne Bay qui en résulte, les deux escadrons de Kittyhawk ont ​​fourni un soutien important aux défenseurs alliés en attaquant fortement les positions Japonaises et en interceptant des raids aériens Japonais sur la zone. Le 28 août, les Kittyhawks ont été retirés à Port Moresby lorsque les troupes Japonaises sont arrivées près de leurs pistes d'atterrissage, mais ils sont retournés à Milne Bay le lendemain. Les escadrons 75 et 76 ont plus tard soutenu la contre-offensive alliée à Milne Bay, qui a pris fin avec le reste des troupes Japonaises évacuées au début du mois de septembre. Après la bataille, le lieutenant général Sydney Rowell, commandant de la Force de la Nouvelle-Guinée, a déclaré que les attaques des deux escadrons le jour du débarquement Japonais étaient «le facteur décisif» dans la victoire des Alliés. Du 21 au 23 septembre, l'escadron 75 a effectué des sorties en soutien au 2/12ème Bataillon durant la bataille de l'île Goodenough.



Curtiss Kittyhawk Mk IA du Squadron 75 de la RAAF, dont l'officier de vol Geoff Atherton a survolé la Nouvelle-Guinée en août 1942



Un Kittyhawk de l'escadron 75 à Milne Bay en septembre 1942

À la fin de septembre, les deux escadrons Australiens de la baie de Milne ont été relevés par deux escadrons de l'USAAF et le 75th escadron a été redéployé à Horn Island. Il a ensuite déplacé à nouveau à Cairns pour une période de repos avant de revenir à Milne Bay en février de 1943, sous le commandement du Chef d'Escadron Wilfred Arthur. Pendant ce déploiement, l'escadron a opéré aux côtés du 77th Escadron. Le 75th Escadron a effectué des patrouilles sur la baie Milne et l'île Goodenough et, le 14 mai, une équipe mixte avec 17 Kittyhawks du 77th Escadrons a infligé de lourdes pertes à une force de 65 avions Japonais pour Milne Bay alors qu'un seul aéronef Australien a été perdu. Il s'agissait de la dernière grande bataille aérienne de la guerre du 75th Escadron.  D'août à décembre, l'escadron a reçu deux avions F-4 Lightning pour des tâches de reconnaissance photographique. L'escadron 75 s'est déplacé à l'île Goodenough en octobre 1943 pour soutenir l'offensive alliée dans l'archipel Louisiade et la Nouvelle-Bretagne.

Opérations offensives


En décembre 1943, le 75th Escadron devient membre de la 78th Escadre, qui à son tour fait partie du Groupe opérationnel 10 nouvellement créé. Ce groupe avait été formé pour fournir une organisation mobile capable de soutenir les offensives dans et autour de la Nouvelle Guinée qui étaient prévues pour 1944. Au cours de la première moitié de 1944, l'escadron se déplaça fréquemment entre les bases aériennes pour soutenir les opérations alliées. Il était basé à Nadzab de janvier à mars, au cap Gloucester de mars à mai, à Tadji en mai, à Hollandia de mai à juin et à Biak de juin à juillet. Durant cette période, son rôle était de fournir un soutien aérien étroit aux troupes Australiennes et Américaines et de protéger les navires alliés des attaques aériennes. Le 75th Escadron a été stationné à Noemfoor de juillet à novembre 1944, où il a mené des attaques à longue distance sur les pistes d'atterrissage et les navires Japonais dans les îles orientales des Indes orientales Néerlandaises. Le Groupe opérationnel 10 a été renommé la Première Force Aérienne Tactique (1TAF) le 25 octobre 1944. À cette époque, le 75th Escadron a continué de faire partie de l'escadron 78, aux côtés des escadrons 78 et 80. L'escadron a été renvoyé à Biak par le 1TAF le 2 novembre pour assurer la défense aérienne de l'île, au mécontentement des pilotes qui considéraient qu'ils étaient "sortis de la guerre". Seules 149 sorties ont été effectuées à partir de Biak avant le 75th Escadron retourné à Noemfoor le 11 Décembre.

Le 75th Escadron et le reste de la 78th Escadre ont déménagé à Morotai dans les Indes orientales Néerlandaises à la fin de décembre 1944. L'escadron est arrivé à Morotai le 21 décembre et a effectué 147 sorties opérationnelles ce mois-là lors d'attaques contre des positions Japonaises dans les îles voisines de Halmahera. Les attaques contre Halmahera et d'autres îles dans le NEI se sont poursuivies au début de 1945 et le 75th Escadron a également effectué des sorties en soutien aux troupes Américaines qui attaquaient les Japonais restants sur Morotai. Ces opérations et d'autres semblables ont été considérées comme un gaspillage par de nombreux pilotes de chasse du 1TAF et leurs dirigeants. Le 20 avril, huit officiers, dont Wilf Arthur, maintenant commandant de groupe et commandant de la 78th Escadre, ont tenté de démissionner en signe de protestation lors de la «mutinerie Morotai».

À partir de mai 1945, le 75th Escadron a participé à la campagne de Bornéo. Alors que l'équipage au sol de l'escadron a atterri à Tarakan avec la Force d'invasion au début de mai 1945, des retards dans la réparation de l'aérodrome de l'île signifiaient que son avion ne pourrait être déployé là qu'à la mi-juillet au lieu du 3 mai comme prévu. Au cours de cette période, les pilotes du 75th Escadron sont restés à Morotai mais ont effectué peu de vols, ce qui a fait chuter leur moral. Une fois établi à Tarakan les Kittyhawks ont attaqué des cibles près de Sandakan et ont soutenu des Forces Australiennes pendant la bataille de Balikpapan dans les dernières semaines de la guerre.

Suite à la rémission Japonaise, le 75th Escadron a effectué des patrouilles de reconnaissance sur des camps de prisonniers de guerre et a continué à voler en général. Les Kittyhawks ont ensuite été transportés à Oakey dans le Queensland, et l'équipage au sol est retourné en Australie en décembre 1945 à bord du porte-avions Britannique HMS Glory. L'escadron a subi 42 morts pendant la seconde guerre mondiale.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum