Map Murmansk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Map Murmansk

Message  Flagada le Sam 18 Mar - 8:23

Murmansk


Pendant la Seconde Guerre mondiale, Mourmansk résista pendant quarante mois aux attaques allemande. Composée de 150000 hommes, cette armée avait reçu d’Hitler la directive de prendre la ville afin d’interrompre l’approvisionnement dе l'Union soviétique par les États-Unis et d'établir un blocus de la mer de Barents. D'après les calculs du commandement allemand, la ville devait tomber en quelques jours. Par deux fois, les troupes allemandes lancèrent une attaque terrestre généralisée contre la ville, mais elles furent repoussées.Les Allemands changèrent alors de stratégie et entamèrent un long et lourd bombardement aérien de la ville. Au total, la Luftwaffe mena 792 attaques aériennes contre Mourmansk, larguant 185 000 bombes. Ces bombardements détruisirent les trois quarts des bâtiments de la ville, en particulier les constructions en bois. Le plus terrible bombardement eut lieu le 18 juin 1942. Les Allemands larguaient sur la ville des bombes incendiaires, puis de fortes bombes explosives. Ce jour-là, le vent et le temps sec se conjuguèrent pour contribuer à la propagation de l’incendie, qui s’étendit du centre de la ville jusqu’à la banlieue nord-est. La scène de dévastation immortalisée quelques mois plus tard par le photographe Yevgeny Khaldei est éloquente : d'un quartier entier, seules les cheminées, en pierre, ont résisté à l'incendie
Finalement, le 7 octobre 1944, l’Armée rouge lança l’opération Petsamo-Kirkenes contre les forces allemandes dans l’Arctique. Malgré les ouvrages défensifs qu’elle avait eu le temps d’élever pendant ses trois années d’occupation du territoire, l’armée allemande fut vaincue en moins d’un mois.Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Mourmansk était un lien avec le monde occidental pour la Russie, avec de grandes quantités de marchandises importantes pour les efforts respectifs militaires négociés avec les Alliés: les biens fabriqués principalement et des matières premières dans l'Union soviétique. Les fournitures ont été portées à la ville dans les convois de l'Arctique.
Les forces allemandes sur le territoire finlandais a lancé une offensive contre la ville en 1941 dans le cadre de l'opération Silver Fox, et de Mourmansk subi des destructions massives, dont l'ampleur a été d'égal que la destruction de Leningrad et de Stalingrad. Cependant, féroce la résistance soviétique et de la géographie dure empêché les Allemands de s'emparer de la ville et en coupant la ligne de chemin de fer vitale de Carélie et le port libre de glace. Pour le reste de la guerre, il a servi comme point de transit pour les armes et autres fournitures qui entrent dans l'Union soviétique de d'autres nations alliées.



Villes de la map Murmansk


Ivalo


En 1944, pendant la Guerre de Laponie, le village lapon historique a été totalement incendié par les Allemands

Kirkenes


Pendant l'occupation de la Norvège par l'Allemagne nazie, Kirkenes a été l'un des nombreuses bases de la Kriegsmarine allemande et Jagdgeschwader de la Luftwaffe 5, et à part cela, la zone a servi de base principale pour les fournitures à l'avant de Mourmansk (voir la Laponie guerre). Il semblerait Kirkenes est le deuxième après Malte sur une liste de villes européennes éprouvent des raids aériens et les attaques des alarmes, avec plus de 1000 alarmes et 320 attaques aériennes. La ville a été pris en charge par l'Armée rouge sur Octobre 25, 1944, la Wehrmacht allemande a été expulsé et ont fui la région après avoir détruit la plupart de l'infrastructure reste. Seulement 13 maisons ont survécu à la guerre. Près de la ville il ya un monument à 11 combattants de la liberté qui ont aidé les partisans de recueillir des informations sur l'occupation allemande. Pendant l'été 1943 leurs activités ont été découverts et nombre d'entre eux ont été envoyés dans un camp de prisonnier de guerre près de Kirkenes. Suite à une cour martiale le 11 ont été condamnés à mort et ont été tués près de l'endroit commémoratif le 18 Août 1943. Lorsque la fosse commune a été ouvert en 1946, il a été constaté que les hommes avaient été battus à mort. Suite à l'examen post mortem et le service commémoratif des organes ont été renvoyés dans leurs foyers.

Nikel


Dans la Guerre d'Hiver de 1939-1940, l'Union soviétique a occupé Petsamo. Dans l'accord de paix qui suit uniquement la partie finlandaise de la péninsule Rybachy a été cédée à l'Union soviétique, bien que les Soviétiques avaient occupé tous Petsamo pendant la guerre.
En été 1940, le gouvernement finlandais a repris les mines de la société britannique. Les premières opérations minières a commencé dans la même année. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le minerai a été principalement vendus en Allemagne. La centrale hydroélectrique au Jäniskoski a commencé ses opérations en 1942, ce qui permet de fondre le minerai sur place.
En 1944, l'Armée rouge occupe Petsamo, et la Finlande a dû céder à l'Union soviétique dans le cadre de l'armistice de Moscou signé le 19 Septembre 1944. Le retrait des forces allemandes a détruit la centrale électrique et partiellement de la fonderie.


Petsamo


Après 1940, un consortium germano-soviétique comprenant entre autres IG Farben et Krupp se partagèrent l'exploitation jusqu'à l'opération Barbarossa. L'Allemagne envahit à son tour l'URSS, et en 1941, la Finlande déclara la guerre à l'URSS. Pendant la guerre de Continuation, allié de fait avec l'Allemagne, Petsamo fut occupée par les troupes allemandes. Cette zone fut utilisée pour le regroupement des unités nazies avant l'assaut sur Mourmansk.
En 1944, l'Armée rouge occupa à nouveau Petsamo.
En septembre 1944, lors de l'armistice de Moscou, la Finlande dut céder Petsamo à l'URSS, y compris une partie de la Carélie et l'est de la commune de Salla par suite du traité de paix de Paris.

Vadso


Au cours de la seconde guerre mondiale, Vadsø, occupée par les Allemands, subit plusieurs raids aériens Soviétiques. La 46ème Shap de la VVS SF (Flotte du Nord) (attaque au sol de l'aviation régiment) 26.09 1944. Les Russes effectué un raid de bombardement massive contre Vadsø ce jour.
La force se composait de Bostons, Curtiss P-40, Airacobras, Yak-7 et Il-2. Au moins deux avions ont été abattus. Un Curtiss P-40 abandonné sud-ouest de Naversodden. Le Lt.Kravchenko s'est noyé. Le Shturmovik a été frappé par la DCA allemande et a essayé de faire un atterrissage forcé sur la mer. Les Lt.Avdeev et Sgt.Minenkov étaient tous les deux KIA.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 535
Age : 35
Localisation : Fleury sur Orne
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum