Map Mariannes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Map Mariannes

Message  Flagada le Dim 19 Mar - 10:29

Map des Îles Mariannes


En 1941, les Japonais envahirent Guam. Les Mariannes furent reprises aux Japonais à partir de juin 1944, lors des batailles de Saipan, de Tinian, de Guam ainsi que de la bataille de la mer des Philippines. Les bombardiers transportant les bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki partirent de Tinian.



Saipan


Pendant la seconde guerre mondiale, le Corps des Marines des États-Unis d'Amérique envahit l’île le 15 juin 1944 et la conquit en trois semaines. La bataille de Saipan fut l'un des plus terribles moments de la guerre du Pacifique. En effet, les habitants Japonais de l'île, qui fuyaient l'avancée des troupes Alliées, se retrouvèrent bloqués par la mer. Huit mille civils Japonais, qui refusaient de capituler, se suicidèrent en se jetant du haut d'une falaise dans l'océan pour éviter la reddition, au nom de l'empereur Hiro-Hito révéré comme un demi-dieu.

Tinian


Après la conquête des îles Mariannes et notamment de Tinian par les États-Unis dans le cadre de la Guerre du Pacifique pendant la seconde guerre mondiale, Tinian devint une base importante pour le reste de la Campagne du Pacifique. Tinian abritait, au moment de sa conquête, trois aéroports et un quatrième en construction. Tinian devint la plus grande base aérienne du monde. Elle était en mesure d'abriter cinquante mille hommes et un millier de B-29. Le 26 juillet 1945, le croiseur USS Indianapolis livra à Tinian les éléments des deux bombes atomiques qui furent lâchées sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945. La victoire Américaine, le 9 juillet 1944, lors de la bataille de Saipan faisait de Tinian, située à 6 km au sud, l'étape suivante dans la conquête des îles Mariannes. Dans les jours qui précédèrent l'invasion de l'île, des tirs de barrage de canons de 155mm basés à Saipan (25000 obus tirés) et des raids et bombardements aériens préparèrent l'attaque. Du napalm fut utilisé pour la première fois dans le cadre d'opérations militaires lors du lancement de bombes incendiaires par des P-47 Thunderbolt. À partir du 26 juin, les croiseurs Indianapolis, Birmingham et Montpelier bombardèrent l'île tous les jours jusqu'à l'invasion, particulièrement Tinian Town. Une grande partie des forces aériennes basées à Tinian avaient déjà été détruite pendant la bataille de la mer des Philippines et les destructions continuèrent pendant les raids aériens précédant l'invasion. Au moment de l'invasion, les forces aériennes de l'île étaient virtuellement annihilées.

Aguijan


Pendant la seconde guerre mondiale, l'Armée Impériale Japonaise a maintenue une garnison sur Aguijan. Cette garnison est remarquable en raison de sa reddition aux forces Alliées 4 Septembre 1945, deux jours après la capitulation du Japon sur l'USS Missouri (BB-63). La remise est unique parce qu'il était le seul abandon hébergé par un coupeur de la Garde côtière des Etats-Unis, l'USCG 83525. US Navy Admiral Marshall R. Greer a reçu la reddition des Japonais par le Second Lieutenant Kinichi Yamada.



Rota


La garnison Japonaise pendant la seconde guerre mondiale est composée de 1031 hommes de l'Armée Impériale Japonaise de la 10ème Brigade mixte indépendante, sous le commandement du Major Shigeo Imagawa, et environ 600 hommes de la Marine Impériale Japonaise. Au cours des dernières étapes de la guerre, Rota a parfois été bombardé par des avions de l'US Navy dans une tentative de faire taire son émetteur radio qui fournissait une alerte aux îles Japonaises sur le décollage des attaques de bombardiers B-29 de Tinian, Saipan et Guam, mais l'île n'a jamais été envahi par les troupes Américaines. Le 2 Septembre 1945, une heure après la capitulation du Japon, un détachement de Marines Américains sont arrivés sur Rota afin de faire accepter la reddition de la garnison Japonaise, qui comptait 947 de l'Armée Impériale Japonaise et en 1853 de la Marine Impériale Japonaise.

Guam


Pendant la seconde guerre mondiale, Guam est attaquée par le Japon trois jours après l'attaque sur Pearl Harbor. Ne possédant aucune arme lourde pour arrêter les Japonais, les Marines défendant Guam se rendent. Dans le cadre de la conquête des îles Mariannes et juste après l'invasion de Tinian par les États-Unis dans le cadre de la guerre du Pacifique, Guam fut reconquise par les États-Unis lors de la bataille de Guam. Elle demeure une importante base pour les forces armées des États-Unis dans le Pacifique. Andersen Air Force Base a été utilisé entre autres pour les raids de bombardement stratégique depuis cette période et sa rade est l'une des trois pouvant accueillir des porte-avions de l'US Navy dans la région.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 536
Age : 36
Localisation : Fleury sur Orne
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum