Map Tobruk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Map Tobruk

Message  Flagada le Dim 19 Mar - 19:38

Tobruk


Après la déclaration de guerre par l'Italie contre le Royaume-Uni, les escarmouches commencent dès 1940. Les troupes alliées (australiennes, néo-zélandaises, britanniques et françaises libres) s'emparent de Tobrouk le 12 janvier 1941. L'Afrika Korps en entame le siège le 11 avril 1941. Il dure jusqu'au 26 novembre 1941 : une brigade d'infanterie polonaise aide alors les Britanniques.
L'année suivante, les forces de l'Axe entament une opération de mai à juin 1942, la ville tombe en juin 1942, elle n'est reprise par les Alliés que le 11 novembre 1942 après la seconde bataille d'El Alamein. Tobrouk rassemble des cimetières militaires français, britannique, allemand, australien, polonais et tchèque. Dans le cimetière français ont été inhumés les Français libres tués à la bataille de Bir Hakeim et précédemment enterrés sur les lieux du siège. Dans la nécropole, une exposition permanente française rappelle l'histoire de la bataille.



Acroma


Au cours de la campagne nord-africaine de la Seconde Guerre mondiale, la région a été le théâtre de violents combats à plusieurs reprises. Acroma a été capturé des forces de l'Axe le 10 décembre 1941 par la brigade indépendante polonaise de carpe. Plus tard, une intersection de deux sentiers bédouins à 19 kilomètres au sud d'Acroma, a pris une importance stratégique et a été connue par le nom de code allié Knightsbridge. La région fut le centre de la bataille de Knightsbridge, en juin 1942. Après la fin de la guerre, le cimetière de guerre de Knightsbridge, contenant des morts de guerre alliés, a été construit à 6,5 kilomètres au nord d'Acroma, près de la route principale reliant Tobrouk et Gazala.

Ain el Gazala


Gazala est toutefois plus connue pour être une bataille mémorable de la Seconde Guerre mondiale, lorsque les forces de l'Axe (dirigées par Erwin Rommel) et les forces alliées (dirigées par Neil Ritchie) se sont affrontées pour le contrôle de cette localité en mai-juin 1942, la victoire revenant aux Allemands.

Bardia


Les Italiens y ont construit d'importantes fortications, pendant la Seconde Guerre mondiale, sous le commandement du général Annibale Bergonzoli. Le 21 juin 1940, la ville est bombardée par la 7e escadre de la flotte britannique de Méditerranée. Lors de l'Opération Compass, elle est prise après combat du 3 au 5 janvier 1941, par les forces du Commonwealth, notamment la 6e Division d'infanterie australienne. Les troupes de l'Axe réoccupent la ville en 1941, et elle est reprise le 2 janvier 1942 par la 2e Division d'infanterie sud-africaine et des unités de cavalerie néo-zélandaises.
Les troupes sud africaines, mal entraînées et équipées, subissent des pertes importantes, mais l'opération permet néanmoins la libération d'environ huit mille prisonniers de guerre alliés et la capture d'environ six mille prisonniers de l'Axe. On trouve à Bardia une fresque unique créée par le soldat britannique John Frederick Brill, qui la signa le 21 avril 1942 et mourut le 1er juillet, au tout début de la première bataille d'El Alamein. Endommagée par des graffitis et la dégradation du mur, elle reste aujourd'hui une attraction touristique.

Bir Hakeim


Bir Hakeim fut le lieu de la bataille de Bir Hakeim en mai et juin 1942 au cours de laquelle la brigade française libre du général Koenig freina l'avancée du général Rommel, permettant aux troupes britanniques de se replier et de vaincre quelques semaines plus tard à El-Alamein. Plus tard pendant la Seconde Guerre mondiale, le nom de Bir Hakeim a été porté par deux groupes de maquisards: le maquis Bir-Hakeim, groupe agissant dans plusieurs départements dans le sud du Massif central et le maquis de Bir Hacheim, en Charente. Ce fut également le titre du journal clandestin Bir-Hakeim.

Capuzzo


Au début de la Seconde Guerre mondiale, le fort de Capuzzo était une fortification italienne construite en Libye. Durant la semaine du 10 juin 1940 marquée par la déclaration de guerre italienne au Royaume-Uni, l'armée britannique (11e régiment de Hussards et 1er régiment royal de chars) captura le fort. Plus tard, la 1re division italienne de chemises noires reprit le fort lors d'une attaque qui mena les italiens jusqu'à Sidi Barrani, en Égypte lors de l'invasion du pays. En décembre, la Western Desert Force britannique reprit le fort lors de l'opération Compass, qui durera jusqu'au 9 février 1941. Le 12 avril 1941, il fut repris par les troupes allemandes de Rommel, surnommé « le Renard du désert », lors du siège de Tobrouk. Il ne retomba définitivement aux mains des Alliés qu'à l'issue de la seconde bataille d'El Alamein en 1942.

El Adem


L'aérodrome a été reconstruit en grande partie en 1942 par la Royal Air Force (RAF) et mis en service le 12 décembre 1942. Il a été utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale par la RAF et les forces aériennes de l'armée américaine pendant la campagne nord. Les unités de la RAF qui utilisaient l'aérodrome étaient:

    No 31 Air Stores Park (8 mars - 10 avril 1941);
    QG No 262 Wing (11-20 décembre 1941);
    QG no 258 Wing (12-xx déc. 1941, 3-xx février 1942);
    No. 2 Squadron RAF (19-21 déc. 1941, 2-3 février 1942, 15-17 février 1942);
    No 33 Air Stores Park (23 décembre 1941 - 31 janvier 1942);
    No 53 Unité de réparation et de sauvetage (26 décembre 1941 - février 1942);
    No. 80 Squadron RAF (28 décembre 1941 - 3 février 1942);
    Air Sea Rescue Flt (10-31 janv. 1942);
    No. 73 Squadron RAF (3-18 février 1942, 20-27 mai 1942, 17-28 novembre 1942);
    No. 94 Escadron RAF (15-17 février 1942);
    HQ n ° 211 Groupe (12 mars - xxx 1942)
    No 211 Communications de groupe Flt (20 avril 1942 - 17 sept 1943)
    No. 267 Squadron RAF (août 1942 - janvier 1943)
    QG No 243 Wing (17-xx Nov 1942)
    No. 33 Squadron RAF (18-28 novembre 1942)
    No. 117 Squadron RAF (19 novembre 1942 - 9 janvier 1943)
    No. 213 Squadron RAF (20-25 novembre 1942)
    No. 238 Squadron RAF (20-25 novembre 1942)
    N ° 12 Poste d'arrêt (8 mars 1943 - 1 août 1945)
    HQ No 7 (SAAF) Wing (17 avril - 18 mai 1943)
    No 2915 Sqn RAF Regiment (mai 1943 - xxx 194x)
    No. 47 Escadron RAF (14-25 novembre 1943)
    QG No 240 Wing (28 décembre 1943 - 4 février 1944)
    No. 178 Escadron RAF (1 jan - 1 mars 1944)
    No. 462 Squadron RAF (1 janv. - 15 février 1944)
    No. 336 Squadron RAF (31 janv. - 5 mars 1944, 15 juil - 16 sept 1944)

La neuvième unité de l'armée de l'air de l' USAAF qui utilisait l'aérodrome était:

    316e Groupe des transporteurs de troupes, 10 décembre 1942-janvier 1943, Douglas C-47 Skytrain
    379e Escadron de bombardement, (310e groupe de bombardement), 2-26 novembre 1943, North American B-25 Mitchell
    Attaché à la No 235 Wing, Royal Air Force

Derna


Le 30 janvier 1941, pendant la Seconde Guerre mondiale, les troupes australiennes ont capturé Derna des Italiens dans la campagne d'Afrique du Nord. Le 6 avril 1941, les forces allemandes reprennent la ville des Britanniques, et le 15 novembre 1942, les forces britanniques la reprennent.


Gambut


Les forces de l'Axe ont capturé Gambut le 17 juin 1941, après la bataille de Tobruk. Ce fut un coup important pour les Alliés car l'aérodrome avait été utilisé pour fournir un soutien aérien aux forces alliées assiégées à Tobrouk. L'aérodrome a vu l'utilisation par la Luftwaffe allemande jusqu'à sa reprise par la 4ème brigade d'infanterie de la Nouvelle-Zélande le 25 novembre. Aujourd'hui, les restes des aérodromes détériorés sous les sables du désert sont visibles sur des photographies aériennes.

Martuba


Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'aérodrome, connu sous le nom de Martuba Airfield, a été utilisé comme aérodrome militaire par le 57e groupe de chasseur de l'armée de l'air des États-Unis lors de la campagne nord-africaine contre les forces de l'Axe. Le 57ème a volé sur P-40 Warhawks de l'aérodrome du 16 novembre au 3 décembre 1942.

Sollum


Durant la Seconde Guerre mondiale, Sollum se trouvait à la limite est de la première invasion italienne de l'Égypte, depuis la Libye. La 10e armée italienne a construit une série de fortins à proximité ainsi que vers Sidi Barrani. Durant l'opération Battleaxe, parfois désignée sous l'appellation « bataille de Sollum », les troupes de l'Axe et du Commonwealth s'y affrontèrent.

Tmimi


Le 21 janvier 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, le général allemand Erwin Rommel commandait son armée de Panzer par la Cyrenaica, et ses troupes arrivèrent à Timimi le 3 février 1942, s'arrêtant là. L'armée est restée là jusqu'au 26 mai 1942, quand il a lancé la bataille de Gazala.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum