Map Nouvelle-Guinée et Nouvelle-Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Map Nouvelle-Guinée et Nouvelle-Bretagne

Message  Flagada le Dim 19 Mar - 20:58

Map Nouvelle-Guinée et Nouvelle-Bretagne




Nouvelle Irlande


Durant la Seconde Guerre mondiale, la Nouvelle-Irlande est occupée par les troupes japonaises de janvier 1941 jusqu'en 1945.

Nouvelle-Bretagne


Les Japonais l'ont attaqué dès janvier 1942, et la base aéronavale de Rabaul y a joué un grand rôle jusqu'en novembre 1943, pendant les campagnes de Guadalcanal et des îles Salomon.

Rabaul


Après l'attaque de Pearl Harbor, il était évident que la Nouvelle-Guinée serait bientôt attaquée. En décembre 1941, l'ensemble des femmes et des enfants blancs fut évacué de la ville. En janvier 1942, un premier bombardement par le Japon annonçait l'invasion prochaine. Après l'occupation, les Japonais développèrent à Rabaul une base importante qui devint en outre le quartier général de la 17e armée. Des kilomètres de tunnels furent creusés pour protéger les installations et, en 1943, il y avait environ 110 000 soldats japonais à Rabaul. Le 18 avril 1943, l'avion de l'amiral Isoroku Yamamoto, de la marine impériale japonaise et architecte de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, fut abattu par des chasseurs américains après avoir décollé de Rabaul. Son itinéraire était connu parce que les Américains avaient, à ce moment-là, déchiffré les codes japonais. Plutôt que d'attaquer directement Rabaul, les Alliés choisirent de neutraliser la base navale japonaise. Ils établirent, au fur et à mesure de leurs conquêtes, un réseau de bases qui coupa Rabaul de ses lignes de ravitaillement et soumirent la ville à un pilonnage intensif. Du 5 au 11 novembre 1943, les Américains lancèrent des raids aériens à partir de leurs porte-avions pour empêcher une contre-attaque navale japonaise alors que les GIs débarquaient au Cap Torokina (Bougainville). Ces raids infligèrent de lourdes pertes à la flotte japonaise et mirent fin à l'importance de Rabaul comme base navale. Devenue inutile, coupée de ses renforts et sous les attaques incessantes de l'operation Cartwheel, elle se rendit à la fin de la guerre en août 1945, alors que la famine y sévissait. La ville fut reconstruite après le départ des Japonais et les Australiens y revinrent.

Nouvelle-Guinée


Finschafen


Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Finschhafen fut le théâtre de combats entre le Japon et l'Australie aidée par les États-Unis. Les Japonais occupèrent d'abord la ville le 10 mars 1942. Les forces australiennes reprirent la ville en octobre 1943.
Beaucoup de maisons ont été détruites pendant les combats et la ville a été reconstruite un peu plus loin à proximité de l'aéroport militaire construit par les Japonais. L'aéroport est devenu une base importante pour l'armée américaine. Aujourd'hui, il est utilisé à des fins civiles (désignation: FIN).
Le district est communément appelé "Finschaffen" dans les médias actuels de Papouasie-Nouvelle-Guinée alors que la base américaine de la Seconde Guerre mondiale est généralement écrite "Finschafen" et parfois même "Finschaven". Quand la Papouasie-Nouvelle Guinée devint indépendante, en 1975, la ville conserva son nom Allemand.

Lae


En février 1942, l'aérodrome fut occupé par les Japonais et fut développé en une base aérienne avancée. Dans le cadre des défenses de Lae, les Japonais ont créé de nombreux tunnels autour de l'aéroport. Au cours de l'occupation japonaise, ils ont également amélioré la piste de Malahang à proximité pour être utilisé comme un satellite de la base de Lae. En septembre 1943, l'aviation fut lourdement bombardée par les forces alliées, dont six B-17 de la 65e Escadrille de bombardement jusqu'à sa libération dans la campagne de Salamaua-Lae. Ne trouvant aucune DCA ou opposition de chasse ennemie, un historien du 65ème BS a écrit :"Le bombardement a été excellent. La mission a été sans incident". Lyndon B. Johnson a été nommé lieutenant-commandant dans la Réserve navale des États-Unis le 21 juin 1940. Onze Martin B-26 Marauders du 22e groupe de bombardement ont quitté Townsville le 8 juin 1942, sont arrivés à Port Moresby et ont attaqué Lae le 9 juin 1942. La mission a été appelée «TOW 9» et le lieutenant-commandant Lyndon Baines Johnson, le futur 36e président des États-Unis, a effectué ce raid en tant qu'observateur sur l'aéronef, de Hare Heckling. Neuf jours après le raid, Johnson a été récompensé d'une médaille d'étoile d'argent pour sa participation au bombardement cité ci-dessus.

Madang


Les Japonais ont envahi et capturé Madang sans combattre pendant la Seconde Guerre mondiale en 1942. En septembre 1943, les forces australiennes ont lancé une campagne soutenue pour reprendre la chaîne de Finistère et Madang. La ville a été capturée le 24 avril 1944. Pendant l'occupation et les combats, la ville a été pratiquement détruite et a dû être reconstruite par la suite.

Malahang


Le 8 mars 1942, les Impériaux Japonais débarquent à Malahang Beach dans le cadre de l'Invasion de Lae-Salamaua pendant la Seconde Guerre mondiale. L'aérodrome de Malahang a été amélioré par les Japonais de sorte que la piste était de 240m de long par 15m de large et utilisé comme satellite de l'aéroport de Lae. Le 8 janvier 1943, le cargo Myoko Maru a été endommagé par une attaque aérienne des forces aériennes des États-Unis pendant la bataille de Wau et a ensuite été échoué et abandonné à la plage de Malahang. La zone a été libérée par la 9ème division australienne le 14 septembre 1943. L'aérodrome a été abandonné par la suite. En septembre 1943, le 2ème Corp des signaux australiens (AIF) ont relevé le 1er Corps des signaux australiens. Dans ''les Australiens à la guerre'', Signalman John Tesoriero écrit :"En septembre 1943, l'unité s'installe à Lae, embarquant à bord de leurs navires à Buna." Pendant que nous nous sommes effondrés complètement épuisés sur les cailloux, une ligne de véhicules sont sortis de l'obscurité. Il y a quelques jours, ils ont été chargés sur l'une des LST. Nous avons dormi là où nous sommes tombés. Ni même la douche légère qui est tombé sur nos visages avant l'aube a fait toute la différence.Nous étions un peu au nord du canton de Lae, à Malahang Juste à l'intérieur des terres, surplombant la plage, nous avons découvert une grande colline bombardée par des bombes aériennes qui, disaient-ils, étaient en nid d'abeilles avec des provisions japonaises, de gros canons signalés à la mer et un certain nombre de troupes ennemies. Jusqu'à beaucoup d'ennemis dans son désordre brisé. "
Pendant la Seconde Guerre mondiale, la N ° 41 Wing RAAF a déplacé la station de radar 332 de Port Moresby à Lae et à l'aérodrome. Le Sgt. Bill Humphries qui a fourni le compte suivant de l'installation :"Nous sommes arrivés à Lae deux jours après qu'il a été pris et a trouvé l'endroit dévasté et la puanteur nauséabonde.Les tunnels ouverts dans l'escarpement étaient un rappel muet de l'endroit où beaucoup de Japonais ont choisi d'être enterrés plutôt que de se rendre. Les tunnels et généralement nettoyé la zone.Les Australiens ont été la mise en place d'un cimetière et nous avons été en mesure de réparer leur équipement technique lorsque nécessaire.La station a été érigée sur le dessus de l'escarpement, tous les engins malmenés. Après six semaines d'opération, une décision a été prise de déplacer la station au voisinage de la piste d'atterrissage non utilisée à Malahang, où le manque de connaissances locales a entraîné un désastre. Le camp et le radar ont été installés sur une plaine herbeuse. La saison humide est devenue une voie navigable de course. Quand la saison humide est arrivée le camp a été lavé dehors ". En 1992, le Veterans 'Review Board (Australie) a entendu des témoignages où le demandeur l'a déclaré : ''Je me souviens qu'une fois, j'ai dû me rendre à Lae, sur la côte nord de la Nouvelle-Guinée, où je venais de récupérer les Japonais, j'étais allé là-bas pour payer le personnel, je me souviens que l'odeur de la mort était partout. Était horrible, je peux encore sentir cette odeur à ce jour ".

Mubo


Mubo fut occupé par les Japonais impériaux le 14 mai 1943 pendant la Seconde Guerre mondiale. Les forces de l 'Armée australienne ont libéré le village en juillet 1943.

Nadzab


Le 5 septembre 1943, elle fut la zone d'un assaut aéroporté américain durant la Campagne de Nouvelle-Guinée. Le 7 septembre 1943, un accident eut lieu sur son aérodrome, récemment conquis par les Alliés, qui entraîna la mort de 59 Australiens et 11 Américains.

Salamaua


La ville a été prise par les Japonais en 1942 au cours de la Seconde Guerre mondiale et plus tard reprise par les armées d'Australie et des États-Unis conduites par le général Douglas MacArthur le 11 septembre 1943 au cours de la campagne de Salamaua-Lae. Au cours de sa réoccupation, la ville a été détruite.

Wau


Elle fut en janvier 1943 le théâtre de la bataille de Wau, ayant vu s'opposer les Australiens aux Japonais durant la campagne de Nouvelle-Guinée.

Wewak


Entre 1943 et 1945, pendant la Seconde Guerre mondiale, Wewak était le site de la plus grande base aérienne japonaise en Nouvelle-Guinée continentale. La base a été soumise à des bombardements répétés par des forces australiennes et américaines, notamment lors d'une attaque massive le 17 août 1943. Directement à l'ouest du centre-ville se trouve une péninsule connue sous le nom de Cape Wom, site de la reddition des forces japonaises En Nouvelle-Guinée le 13 septembre 1945. Le site abrite aujourd'hui un petit monument commémoratif. L'ancien aérodrome japonais est toujours utilisé comme aéroport international Wewak. En août 1945 deux procès de crimes de guerre ont été tenus près de Wewak pour la mutilation et le cannibalisme. Le premier lieutenant Takehiro Tazaki a été reconnu coupable et condamné à mort (plus tard commué à 5 ans d'emprisonnement avec des travaux forcés) et un autre accusé a été acquitté.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 536
Age : 36
Localisation : Fleury sur Orne
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum