décrochage et l'auto-rotation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

décrochage et l'auto-rotation

Message  CROC le Lun 17 Nov - 20:51

voici un cours sur le décrochage et l'auto-rotation
nous allons apprendre comment si mettre et comment se rétablir

Décrochage :
pour décrocher son avion, il faut le mettre dans des situations de grand angles, c'est à dire une assiette a cabré trop importante (cela varie en fonction des avions). On peut remarquer le décrochage par plusieurs indice, l'avions qui "tremble" dans tout les sens, l'avions qui commence à piquer ou même une forte variation sur le variomètre. votre avion peut chuter de plusieurs mètre sans même vous en rendre compte.
Pour résoudre se probleme les ingénieur aéronautique, on configurer leurs avions pour qu'ils soient toujours centré avant (le centre de graviter est en avant) donc la façon la plus simple pour résoudre le décrochage c'est soit de mettre le manche au neutre ou soit de mettre le manche à piquer.




Auto-rotation :
L'autorotation ou vrille ventre est un décrochage dissymétrique.
En effet, cinématiquement, en attaque oblique, l'aile qui avance la première a la plus forte portance et celle-ci n'est donc pas identique sur les deux ailes.
A noter que le décrochage est une perte de vitesse due au décollement des filets d'air de l'extrados aux grands angles d'attaque et quelle que soit la vitesse, qui provoque une abattée par le recul brutal du centre de poussée au-delà du centre de gravité.
Si au moment du décrochage, une attaque oblique se produit en résultant :
- d'une dissymétrie de l'avion.
- d'un remous.
- d'une action par le pilote sur les gouvernes.

L'une des ailes décrochera avant l'autre et s'enfoncera en premier.
L'aile qui a le moins de portance va obligatoirement décrocher la première. Elle s'enfoncera donc la première en faisant piquer l'avion vers le sol en tirebouchonnant comme une vrille.
L'angle d'incidence de cette aile augmentera rapidement par suite du mouvement de roulis amorcé, tandis que celui de l'aile qui s'élève, diminuera dans la même proportion. Comme la portance maximum est dépassée, l'accroissement de l'angle d'incidence de l'aile basse occasionne une nouvelle diminution de portance et l'aile s'enfonce davantage. En outre, conformément à cette diminution de portance, on observe sur l'aile qui s'abaisse une forte augmentation de traînée qui la freine énergiquement.

Ainsi, l'autorotation ou vrille est une perte de portance, un décrochage dissymétrique, un décrochage en attaque oblique : l'avion décroche sur une seule aile.

Pour résoudre ce problème rien de plus simple il faut :
- s'opposer au mouvement de rotation : palonnier contraire à fond jusqu'à l'arrêt de la rotation
- diminuer l'incidence : action manche en avant
- maintenir les ailerons au neutre.
ces manœuvre peuvent être généralement faites simultanément
Dès l'arrêt de la rotation :
- ramener le palonnier au neutre.
- effectuer souplement une ressource pour limiter la prise de vitesse
- stabiliser l'assiette

voila l'explication est finit vous pouvez toujours posé des questions mais le mieux c'est de faire des entrainements avant d'en poser


Dernière édition par BJ=CROC le Sam 4 Aoû - 19:19, édité 2 fois

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Benvenguda al Pays - La légende de l'avion vert
avatar
CROC
Oberst
Oberst

Nombre de messages : 633
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum