Nachtjagdgeschwader 5 (NJG 5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nachtjagdgeschwader 5 (NJG 5)

Message  Flagada le Lun 27 Fév - 19:55

Nachtjagdgeschwader 5 (NJG 5)




Symbole du NJG 5

Le Nachtjagdgeschwader 5 (NJG 5) était un escadron de chasse nocturne de la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale. Le NJG 5 a été formé le 30 septembre 1942 à Döberitz.

Histoire


Le 1er octobre 1942, le 3./NJG 1 a été redéfini comme 1./NJG 5.

En mars et avril 1943, le General Josef Kammhuber commanda le IV./NJG 5 basé à Rennes, en France, pour la défense des bases allemandes de U-boat. Le groupe a été déplacé à nouveau sur front de l'Est et a été rebaptisé I./Nachtjagdgeschwader 100 (I./NJG 100)

L'Oberleutnant Walter Borchers a été nommé Gruppenkommandeur du III./NJG 5 le 22 avril 1943, dirigeant le Gruppe jusqu'en mars 1944. Il a réclamé six victoires de nuit et quatre gros bombardiers de l'armée de l'air américaine (USAAF) abattus. Promu commandant, il prend alors le commandement du NJG 5. Il reçoit la Croix du Chevalier le 29 octobre 1944 pour 45 victoires aériennes.

Werner Hoffmann a été nommé Gruppenkommandeur par intérim du I./NJG 5 le 5 juillet 1943, remplaçant l'Hauptmann Siegfried Wandam (13 victoires), qui avait été abattu et tué le 4 juillet 1943.

Le 20 janvier 1944, l'Hpt. Hoffmann a été abattu sur Berlin quand son avion a été endommagé par les tirs de défense d'un bombardier Lancaster. Les 28 et 29 janvier, il a abattu trois bombardiers Halifax qui ont fait irruption sur Berlin et ont réclamé deux Lancasters la nuit suivante.

Dans la nuit du 27 au 28 avril, l'Oblt. Wilhelm Johnen, du III/NJG 5, a attaqué un Lancaster sur le lac de Constance en direction de l'ouest pour la Suisse. Son BF-110G-4 a reçu des coups lors de l'attaque, mettant un moteur en feu, et Johnen a été obligé d'atterrir sur l'aérodrome suisse de Zürich-Dubendorf. Johnen et son équipage ont été internés, et la Luftwaffe a employé de vastes manœuvres politiques pour s'assurer que le BF-110, équipé du radar SN-2 encore secret, a été gardé de l'examen proche Allié et est retourné intact.



Werner Hoffmann a reçu la Ritterkreuz pour 31 victoires le 4 mai 1944 et a fait Gruppenkommandeur permanent du I./NJG 5 le 1er juin.

À la fin du mois de juillet 1944, le I./NJG 5 fut retiré à Stendal pour rééquipement avec le nouveau chasseur de nuit Ju-88G-6. Ensuite déployé à Jesau en Prusse orientale, les opérations nocturnes contre les bombardiers soviétiques se sont poursuivies pour le reste de 1944. Après l'ouverture de l'offensive soviétique le 12 janvier 1945, le I/NJG 5 a opéré dans un rôle d'attaque au sol sur le front oriental. Le 25 janvier 1945, le I./NJG 5 opérait à partir de bases situées en Allemagne et se déplaçait à Parchim et à Erfurt.

Le major Borchers a été abattu et tué dans la nuit du 5 mars 1945 par W/C Walter Gibb et F/O Kendall d'un chasseur nocturne Mosquito du 239ème Escadron. Dans le Junkers Ju-88G-6 "C9 + GA" (Werknummer 622 319 numéro d'usine) le tireur s'est parachuté en l'air et resté en sécurité tandis que son opérateur radio a également été tué. Il a été remplacé par le commandant Rudolf Schoenert.

À la fin de la guerre, le gros du NJG 5 était basé à Lübeck-Blankensee.

Service sur le front oriental


Au début de 1943, les forces aériennes soviétiques augmentaient les difficultés pour les forces allemandes envahissantes. La nuit, des sorties de harcèlement ont été effectuées avec des biplans âgés. Le Polikarpov Po-2, connu des Allemands comme la Nähmaschine (machine à coudre) ou 'UvD' (Unteroffizier vom Dienst), a fait peu de dégâts dans les raids nocturnes mais avait une valeur de nuisance immense. L'avion avec leur vitesse de croisière lente rend l'interception extrêmement difficile.

Pour contrer ces attaques, le General Hauptmann Heinrich Prinz zu Sayn-Wittgenstein a été transféré sur le Front de l'Est en février 1943. L'unité a déménagé à Bryansk et à Orel en juin 1943 pour l'Opération Citadel et plus tard opérée sous la Luftflotte 6 sur Smolensk et Bryansk et sous la Luftflotte 4 dans la région de Poltava-Stalino.

Commandants


Kommodore


-Major Fritz Schaffer, 30 septembre 1942
-Oberst Günther Radusch, 2 août 1943
-Major Egmont Prinz zur Lippe-Weißenfeld, 20 février 1944
-Oberstleutnant Walter Borchers, 15 mars 1944
-Major Rudolf Schoenert, 6 mars 1945

Gruppenkommandeure


-Hauptmann Manfred Meurer, 5 août 1943 - 27 septembre 1943
-Hauptmann Leopold Fellerer, février 1944 - 10 mai 1944
-Hauptmann Walter Borchers, avril 1943 - 15 mars 1944
-Major Paul Zorner, 16 mars 1944 - 21 octobre 1944
-Hauptmann Walter Engel, 6 février 1945 - avril 1945

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Oberst
Oberst


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum