Centre de l'Espagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Centre de l'Espagne

Message  Flagada le Mar 21 Mar - 17:40

Centre de l'Espagne




Guadalajara


Bataille de Guadalajara : défaite en mars 1937 des milices italiennes engagées avec les troupes de Franco (Guerre d'Espagne).

Madrid


Le 16 février 1936, Madrid fête la victoire du Front populaire emmené par Manuel Azaña aux dernières élections générales. Mais des événements ne vont pas tarder à plonger la capitale espagnole dans le chaos : le lieutenant de la Guardia de Asalto (corps de police républicain) José Castillo est assassiné le 12 juillet, puis, quelques heures plus tard, le député monarchiste José Calvo Sotelo est assassiné à son tour par des sympathisants républicains. Le 17 juillet, des manifestants exigent la distribution d'armes devant les rumeurs de renversement de la République. Le 22 août, un incendie se produit dans la prison Modelo, suivi par l'assassinat de plusieurs dirigeants politiques du centre et de la droite. Le 27 août, Madrid est bombardée par les troupes rebelles. La première Junte de défense de la ville est créée le 8 octobre, puis le gouvernement décide de quitter Madrid le 6 novembre 1936 pour établir la capitale de la République à Valence. Le lendemain, le 7 novembre 1936, commence la bataille de Madrid. Madrid va se défendre contre les attaques rebelles pendant de nombreux mois. La capitale, bastion républicain, sera alors contournée. Mais, après la chute du gouvernement réfugié en Catalogne depuis octobre 1937, Madrid va finalement déposer les armes, et ce faisant, de manière symbolique, consacrer la défaite des Républicains. En effet, dans la nuit du 5 au 6 mars 1939, le coup d'État du colonel Segismundo Casado renverse définitivement le régime instauré en 1931. Le 28 mars, les troupes du général Franco n'ont plus qu'à faire leur entrée à Madrid.

Salamanca


Pendant la Guerre civile espagnole, entre octobre 1936 et novembre 1937, le palais épiscopal fut la résidence et le centre du général Franco. La ville était également le centre d'organisations et le lieu de certains ministères. Après la guerre, Salamanque dispose d'un centre documentaire de grandes archives de la guerre civile espagnole. En 1940, Pie XII établit l'Université pontificale de Salamanque comme continuation des anciennes études théologiques.

Toledo


Lorsque la Guerre civile se déclenche, Tolède est située dans une zone républicaine. Pendant la Guerre civile espagnole, Tolède est le théâtre de combats autour de l'Académie militaire de l'Alcazar. C'est là qu'eut lieu le siège de l'Alcazar de Tolède (1936) resté célèbre, où des troupes nationalistes résistèrent à un siège de près de 70 jours mené par les troupes républicaines. Elles ont été secourues le 28 septembre 1936 par les troupes du général Varela, et après trois mois d'intenses combats, le colonel Moscardó, commandant de la place, prononça un mot resté célèbre aux troupes nationalistes venues le secourir : « Sin novedad en el Alcazar » (« rien à signaler dans l'Alcazar »), phrase alors conventionnelle dans l'armée espagnole.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 536
Age : 36
Localisation : Fleury sur Orne
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum