18th (Netherlands East Indies) Squadron RAAF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

18th (Netherlands East Indies) Squadron RAAF

Message  Flagada le Dim 26 Mar - 20:24

18th (Netherlands East Indies) Squadron RAAF


Le 18th (Netherlands East Indies) Squadron était un escadron de bombardiers hollandais et australiens de la Seconde Guerre mondiale. Formé en avril 1942, l'escadron était composé d'un mélange de personnel néerlandais et australien et placé sous le commandement opérationnel de la Royal Australian Air Force. Initialement, il a entrepris des patrouilles anti-sous-marines sur la côte est de l'Australie, avant de se déplacer vers le nord de l'Australie et de participer à des opérations contre les Japonais dans les îles des Indes orientales néerlandaises. À la fin des hostilités, l'escadron est sous contrôle néerlandais et le personnel australien a été transféré. L'escadron a ensuite entrepris des opérations pendant la Révolution nationale indonésienne, avant d'être éventuellement dissous en juillet 1950 après avoir été transféré en Indonésie.

Histoire


Le 18th (NEI) Squadron a été formé à RAAF Station Canberra le 4 avril 1942, sous le commandement opérationnel de la Royal Navy Air Force de l'escadron 79. Comme les deux autres escadrons australiens et néerlandais, les 119 et 120 escadrons, les autorités néerlandaises ont fourni des pilotes et des aéronefs du 18e Escadron, qui avaient été obtenus des États-Unis par le biais du programme Lend Lease. La majorité des membres de l'équipage étaient des Hollandais qui avaient été évacués des Indes orientales néerlandaises après l'invasion japonaise, alors que la majeure partie de l'équipage était australien. Contrairement aux deux autres escadrons, la RAAF a également fourni de nombreux équipages à l'escadron: sur la formation, il y avait un total de 242 employés néerlandais et javanais et 266 employés australiens; Tous les aéronefs étaient captés par un officier néerlandais, tandis que les autres postes d'équipage étaient remplis par un mélange de personnel néerlandais et australien. L'escadron a été commandé dans l'ensemble par un officier hollandais tout au long de la guerre; Mais la situation unique d'avoir des membres néerlandais et australiens signifiait que le personnel néerlandais était administré en vertu des règlements ML-KNIL, tandis que la composante australienne était administrée et commandée séparément par un officier australien du rang de chef d'escadron. L'avion de l'escadron a été peint avec des drapeaux hollandais, au lieu des marquages ​​de RAAF.

Le 18e Escadron (NEI) a reçu ses premiers cinq bombardiers Mitchell B-25 en avril 1942. Ces avions ont été utilisés à la fois pour la formation et les patrouilles anti-sous-marines. Pendant que l'escadron a brièvement utilisé 10 bombardiers légers Havoc A-20 au début 1942, il était entièrement équipé avec 18 B-25s le 21 septembre 1942, suite à une attaque réussie par un Mitchell de l'escadron, piloté par le capitaine Guus Winckel, sur un sous-marin japonais au large de la côte de Nouvelle-Galles du Sud près de Moruya en Juin.

Le 4 décembre 1942, l'escadron 18 (NEI) a été déployé dans un aérodrome de MacDonald partiellement construit dans le Territoire du Nord pour opérer dans la zone nord-ouest. Après une période de formation continue, l'escadron a commencé à effectuer des missions opérationnelles au début du mois de janvier 1943 et était principalement chargé de vols de reconnaissance et de raids sur des navires et des bases japonaises dans les NEI occupés, se concentrant sur le Timor oriental et sur Tanimbar et Kai Island. Alors que l'escadron a subi des pertes considérables dans ces raids, il n'a reçu aucun équipage de remplacement jusqu'à Septembre 1943, lorsque de nouveaux B-25 et plus lourdement armés ont été livrés avec de nouvelles équipes qui avaient été formés dans une école de pilotage néerlandaise aux États-Unis.

Le 18 (NEI) a déménagé de MacDonald à Batchelor en mai 1943. Les autorités néerlandaises ont demandé que l'escadron 18 (NEI) soit équipé de bombardiers lourds à plus longue distance B-24 Liberator, mais il a été refusé et l'escadron a continué d'exploiter les B-25. Tout au long de 1943, l'escadron a entrepris d'autres missions de reconnaissance et des attaques contre les navires japonais autour de la NEI, avant de se concentrer en novembre 1943 et en mars 1944 sur les routes d'approvisionnement japonaises au nord-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée au cours desquelles l'escadron a coulé plus de 25000 tonnes. Une partie de l'escadron a été détachée à Exmouth, en Australie occidentale en mars 1944, en réponse aux informations alliées selon lesquelles une attaque japonaise sur Fremantle ou Perth était probable, mais elle est retournée à Batchelor peu de temps après, après quoi l'escadron a attaqué des cibles dans le NEI pour le reste De l'année, en se concentrant particulièrement sur les aérodromes japonais. Des attaques anti-navires ont également été entreprises, et lors d'un raid autour de l'île Tioor le 23 juin, le commandant de l'escadron, le lieutenant-colonel E.J.G. Te Roller, a été tué.



B-25 Mitchell de l'Escadron 18 (NEI) volant en formation près de Darwin en 1943

En février de 1945, une partie de l'escadron a été déplacée à la Nouvelle-Bretagne, où ils étaient basés à la baie de Jacquinot, dans le cadre d'un plan pour relocaliser l'escadron entier. En avril, l'escadron a participé à une attaque qui a endommagé le croiseur japonais Isuzu au nord de Sumbawa. Le détachement sur la Nouvelle-Bretagne a été déplacé à l'île de Morotai en juin après que le plan pour déplacer l'escadron à la Nouvelle-Bretagne a été renversé après des appels hollandais pour être envoyé à la NEI à la place. Le mois suivant, l'ensemble de l'escadron fut transféré à Balikpapan, à Bornéo, récemment libéré suite à la bataille de Balikpapan. Après son arrivée à Balikpapan, la tâche principale de l'escadron était de déposer des tracts de propagande et de localiser et de déposer des fournitures au personnel allié dans les camps de prisonniers tout au long de la NEI. Il a également soutenu un atterrissage amphibie australien à Makassar à la fin de septembre 1945, après la fin des hostilités avec le Japon.

L'escadron RAAF du 18 (NEI) fut dissous le 25 novembre 1945 et l'escadron passait au contrôle néerlandais le 15 janvier 1946. L'escadron se déplaça à Tjililitan à Java le 9 mars 1946 et vit le service actif contre les nationalistes indonésiens pendant l'invasion indonésienne Révolution nationale volant une variété de missions comprenant la reconnaissance, le bombardement et le soutien étroit aux troupes hollandaises luttant contre les Indonésiens. Après la fin de la domination néerlandaise, le 18e Escadron fut le dernier escadron à être remis aux Indonésiens et fut dissous le 26 juillet 1950. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'Escadron 18 (NEI) a effectué plus de 900 sorties opérationnelles: 102 aviateurs ont été tués, dont 25 Australiens. Au total, 4000 personnes de 38 nationalités ont servi dans l'escadron pendant les huit années où elles ont existé.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
Flagada
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 535
Age : 35
Localisation : Fleury sur Orne
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum